Où découvrir des zones humides en France ?

Classé dans : Découvertes | 1

La Baie du Mont Saint-Michel et la Camargue sont certainement les zones humides les plus connues en France. Zoom sur ces zones humides, à l’écosystème fragile mais si belles à visiter !

Chaque année, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides qui a eu lieu à Ramsar (en Iran) en 1971. Cette convention « Ramsar » vise à assurer l’utilisation rationnelle et durable des ressources en zones humides et à garantir leur conservation.

Une zone humide, c’est quoi ?

En France, le code de l’environnement définit les zones humides comme des :

« terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».

La Convention Ramsar donne la définition suivante :

« Les zones humides sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur à marée basse n’excède pas six mètres ».

Les zones humides les plus connues en France

ile-de-re-marais-salants

En France, l’association Ramsar a recensé une cinquantaine de sites naturels pouvant répondre à la définition d’une zone humide à préserver. Ce sont des espaces protégés (Site Natura 2000 ou parc naturel régional, par exemple) que vous pouvez découvrir, souvent lors des visites / balades guidées ou en autonomie, en suivant les chemins balisés.

  • Ried alsacien (Alsace)
  • Lac Léman (Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Lac du Bourget (Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Baie de Carantec (Bretagne)
  • Golfe du Morbihan (Bretagne)
  • Rade de Brest (Bretagne)
  • Etang d’Urbino (Corse)
  • Estuaire de la Somme (Hauts-de-France)
  • Etang des Salines (Martinique)
  • Bassin d’Arcachon (Nouvelle-Aquitaine)
  • Marais de Brouage (Nouvelle-Aquitaine)
  • Marais de Ré (Nouvelle-Aquitaine)
  • Marais d’Oléron (Nouvelle-Aquitaine)
  • Baie du Mont Saint-Michel (Normandie)
  • Etangs et salins du Languedoc et du Roussillon (Occitanie)
  • Estuaire de la Loire (Pays de la Loire)
  • Île de Noirmoutier (Pays de la Loire)
  • Brière (Pays de la Loire)
  • Marais de Talmont (Pays de la Loire)
  • Marais de Guérande (Pays de la Loire)
  • Camargue (Provence-Alpes-Côte d’Azur)
  • Etang de Berre (Provence-Alpes-Côte d’Azur), etc.

Bon à savoir : l’appli « BaladOmarais » pour smartphone vous permet de trouver facilement les zones humides et les centres d’information sur les milieux humides en France, Outre-Mer et dans les pays francophones. Elle a été développée par l’Office international de l’eau. Pour la Journée mondiale des zones humides, les manifestations organisées sont aussi mises en avant (2 février).

parc-ornitho-pont-du-gau

marais-poitevin

Quelques zones humides découvertes en famille en France…

Camargue, marais poitevin, jardins de l’eau du Pré-Curieux d’Evian, baie du Mont-Saint-Michel… Voici quelques belles découvertes faites en famille qui pourraient bien vous inspirer pour découvrir des zones humides en France, et d’en apprécier toute la beauté.

En Camargue, rencontrez les flamants roses au parc ornithologique du Pont de Gau

Voir la vie en rose à Aigues-Mortes

Nuances de vert dans le marais poitevin

Coulon, capitale de la Venise Verte

 

Terra Aventura, des balades insolites en Nouvelle-Aquitaine

Cinq visites à faire près du Mont-Saint-Michel

 

Visite des Jardins de l’eau du Pré-Curieux

SensoRied, un sentier pieds nus à découvrir en Alsace

Ile de Ré : découvrez l’éco-musée du marais salant

Bon à savoir : cet article a été publié à l’occasion du rendez-vous mensuel du collectif #EnFranceAussi dont la thématique de février 2019 est « Zones humides».

Crédits Photos : © One Two Trips.

  1. Caro

    Merci pour ce récapitulatif, je constate que je connais certaines de ces zones humides, mais qu’il m’en reste beaucoup d’autres à découvrir !

Laissez un commentaire