ile-re-marais-saunier

Mettez votre grain de sel sur l’île de Ré

Classé dans : Découvertes | 21

Lors d’une balade à vélo sur l’île de Ré, nous avons découvert l’éco-musée du marais salant. Une visite simple et proche de la nature, comme on les aime !

Sur l’île de Ré, en Charente-Maritime, on produit du sel de façon artisanale ! Les sauniers se sont regroupés en coopérative pour vendre ensemble leur production. Pour une récolte réussi, le facteur de production principale est indépendant de leur travail : le soleil 🙂

ile-de-re-velo

L’éco-musée du marais salant est situé dans le Nord de l’île, sur la commune de Loix, du côté de Rivesaline. Il est animé par les sauniers eux-mêmes qui assurent les visites guidées pour vous faire découvrir la saliculture, leur savoir-faire, et la singularité des marais salants. Quel plaisir de faire cette découverte saline en plein air, avec parfois des oiseaux se posant sur les différents bassins.

 

La récolte du sel, un savoir-faire ancestral tributaire de la météo !

 

La première partie de la visite se déroule dans une salle où l’expert du sel partage ses connaissances historiques. Gardez en mémoire que les gestes techniques du saunier d’aujourd’hui sont les mêmes qu’au Moyen Age ! Si les marais salants ont représentés jusqu’à 20 % des terres de l’île de Ré, aujourd’hui il reste 460 hectares encore exploités pour le sel marin artisanal.

Ce temps d’introduction a aussi le mérite de nous donner quelques repères sur le sel, son exploitation et la fragilité de cet écosystème. Pour produire du sel, il faut organiser tout un système hydraulique pour que l’eau de mer s’évapore au fil des bassins.

Pour que le sel puisse être récolté, l’eau doit passer successivement dans 3 types de bassin :

  • le vasais sert de réservoir d’eau de mer. Il est rempli tous les 15 jours par marée haute ;
  • les métières font circuler l’eau dans un circuit en zigzag, contribuant à l’évaporation progressive de l’eau de mer ;
  • le champ de marais est divisé en de multiples petits bassins où le saunier réalise la récolte du sel si précieux.

ile-de-re-marais-salants

ile-de-re-marais-salants

 

La formation du sel dépend des conditions météorologiques. Une pluie peut anéantir le travail de plusieurs jours d’évaporation… et donc de production de sel. Quand la météo est au beau fixe, le saunier peut alors déployer tout son savoir-faire : il est passé maître dans le réglage de l’eau entre les différents bassins !

Admirez le saunier en action

Dans un second temps, vous quittez le modeste bâtiment de l’éco-musée pour vous retrouver au coeur des marais. Et c’est ce qui donne toute la saveur à la visite ! En fonction de la période où vous ferez votre découverte du marais salant, le travail en cours sera à une étape particulière. La saison de récolte est courte : elle dure de juin à septembre. C’est au cours de la période estivale que vous pourrez admirer les petits cônes de sel au bord des bassins.

ile-de-re-marais-salants

ile-de-re-marais-salants

 

Bon à savoir : si vous allez en hiver sur l’île de Ré, vous ne verrez pas ces carrés de marais si caractéristiques. Durant cette saison, les sauniers inondent leurs marais pour préserver leurs chemins d’argile des intempéries. Au printemps, il débute donc la saison par un grand nettoyage !

Saviez-vous qu’il existe des plantes comestibles dans les marais salants ? Il s’agit de la salicorne, de l’ obione, de la moutarde noire.

ile-de-re-marais-salants

Avant de repartir, pensez à acheter quelques grammes de sel dans la minuscule boutique : gros sel, sel aromatisé, salicorne ou caramels à la fleur de sel vous y attendent !

 

Adresse de l’éco-musée de l’île de Ré :
Eco-musée du marais salant
Route de la Passe
17111 Loix

Bon à savoir : Cet article participe au rendez-vous #EnFranceAussi qui, ce mois-ci avait pour thème « Blanc comme… », proposé par Virginie. Ce rendez-vous mensuel est une initiative de Sylvie, auteure du blog Le Coin des Voyageurs.

Crédits photos : ©One Two Trips / Photo de Une :  © -NACH-

21 Responses

  1. malicyel

    J’avais été en vacances à l’île de ré mais on avait pas été aux marais salants, la visite avait l’air d’être intéressante en tout cas 🙂

  2. Pierre

    C’est très sympa cet endroit du Grand Ouest ! Et puis ce beau soleil, ça fait du bien de penser à l’été 🙂

    • Sandrine

      Merci Pierre pour ton commentaire. Je suis impatiente de retrouver ciel bleu, journées ensoleillées et températures douces d’où mon choix de l’île de Ré pour ce rendez-vous « Blanc comme ». Bonne journée.

  3. Sabrina

    J’adore! J’adore l’Ile de Ré, j’adore ses villages, ses marais salants que je pourrais regarder pendant des heures.
    Merci pour ton bel article Sandrine, il me rappelle de chouettes moments passés la bas.

  4. Pauline

    Tiens c’est marrant (et surprenant) les noms des bassins ne sont pas les mêmes entre l’île de Ré et Guérande ! Et le terme de saunier n’est pas utilisé non plus sur la Presqu’île ! Par contre les paysages sont aussi beaux sur l’île que sur la presqu’île ! Qu’est ce que j’aime ces paysages, tellement magnifiques et apaisants … Merci pour la balade Sandrine 🙂

    • Sandrine

      Pauline, j’aime aussi ces paysages apaisants ! Merci à toi d’avoir pris le temps de faire un commentaire sur l’article. Belle journée à toi, Sandrine

    • Sandrine

      Merci Florence pour ton retour sur les photos. Ars et Loix sont assez proches, les paysages doivent être équivalents effectivement. Bonne journée.

  5. Sylvie

    Je n’ai pas fait la visite des marais salants de l’île de Ré mais ceux de Guérande. C’est un univers que j’aime beaucoup car je trouve que c’est très photogénique ! D’ailleurs, tes photos sont très belles ! Merci pour le partage !

    • Sandrine

      Merci Sylvie d’avoir pris le temps de lire mon article et de partager ton ressenti dessus. Je note d’aller à Guérande au printemps ! Bonne soirée, Sandrine

  6. Anne

    J’avais écrit un article aussi sur le saunier et la pluie avec des photos faites à Loix, j’ai donc changé de thème pour ce mois, mais je suis contente que quelqu’un y ait pensé!

    • Sandrine

      Anne, Ravie que mon article trouve un écho positif chez toi. J’ai lu ton article sur l’éco-musée de 2016, et je le trouve chouette aussi. Et ton article sur Poitiers m’a donné envie d’y faire un tour… j’habite à 1 h de Poitiers mais n’ai pas encore pris le temps d’y flâner 😉

  7. Nicolas @Week-end Evasion

    Oh que j’aime cette île ! J’y allais souvent durant ma jeunesse, maintenant je reste plutôt vers Royan mais je vais souvent le temps d’une journée de temps en temps sur l’île 🙂

    • Sandrine

      Merci à toi pour ce thème qui m’a permis de me plonger dans de beaux souvenirs, et de les partager sur le blog !

  8. Barbier Martine

    Nous y sommes allés justement cet été, on a adoré l’île de Ré et ses marais salants. Contrairement au marais salants du sud de la France (en Camargue), à l’île de Ré tout y est fait à la main, c’est ce qui fait l’authenticité de cette région. Un vrai coup de coeur pour nous ! Tes superbes photos me rappellent de bons souvenirs, merci et à bientôt.

Laissez un commentaire