site-maya-chichen-itza

Mexique : 3 sites mayas, 3 ambiances uniques

Classé dans : Découvertes | 0

Chichent Itza, Uxmal et Coba sont les 3 sites archéologiques majeurs du Yucatan au Mexique. Chacun offre une ambiance unique magnifiant la culture maya.

Les Mayas ont prospéré dans la péninsule du Yucatan (Sud du Mexique, Belize, Guatemala, l’ouest du Honduras et du Salvador) jusqu’à la Conquête espagnole au XIV et XVe siècles. Cette civilisation pré-colombienne connait son apogée entre 250 ap. J.C et 900 ap. J.C.

site-maya-chichen-itza

Au Mexique, dans le Yucatan, la chaleur va être votre partenaire de visite sur les sites archéologiques de la civilisation maya, alors autant l’apprivoiser : un chapeau ou une casquette, de la crème solaire, des litres d’eau… et la recherche constante de coins d’ombre !

En avril, lors de nos visites de ces sites archéologiques du Yucatan, la température à l’ombre oscillait entre 35 et 40°C. Cela ne nous a pas empêchés de visiter avec grand plaisir Chichen Itza, Uxmal et Coba. Comptez entre 2 et 4 h pour chaque site archéologique selon vos envies. Et pensez à faire des pauses durant vos visites de ces sites archéologiques très étendus.

site-maya-chichen-itza

Chichen Itza, sa splendide pyramide et son cénote

Chichen Itza est le site archéologique le plus prisé dans le Yucatan, et l’on comprend pourquoi. Si sa pyramide « El Castillo » est le monument le plus célèbre de la civilisation maya au Mexique, il fait partie d’un ensemble bien plus large, et très bien préservé.

site-maya-chichen-itza

Chichen Itza a été la cité la plus fastueuse et capitale maya entre 750 et 1200 après JC. Le site est remarquable, et est le témoin d’une double influence : d’abord maya dans la partie « Chichen Le Vieux » (au sud du Castillo), puis toltèque dans sa partie la plus « récente », vers 980. Comme toutes les cités du Yucatan, la cité a été construite aux abords d’un cénote, large puits d’eau, permettant à l’ensemble de la communauté de s’alimenter en eau.

A Chichen Itza, le mieux est d’arriver dès l’ouverture, à 8 h, pour profiter pleinement du site en toute tranquillité. Vous apprécierez d’arriver sur cette vaste esplanade où trône la pyramide, sans la présence de groupes ! C’est ce que nous avons fait comme une dizaine de visiteurs. Avoir sa voiture de location et dormir à proximité, dans l’un des hôtels du village de Piste juste à côté, sont 2 atouts pour y être à 8 h sans se lever à l’aube !

Une fois sur le site, vous allez arpenter les petits chemins de calcaire. Une fois que vous aurez admiré El Castillo, empruntez le chemin près de la Plateforme de Vénus. Il vous mène à l’imposant jeu de pelote maya. Heureusement pour les joueurs de pelote actuels, la pratique du sacrifice du capitaine de l’équipe perdante (voire de toute l’équipe) n’est plus effective !

site-maya-chichen-itza

Puis poursuivez du côté du cénote. Rafraîchissant !

Revenez sur vos pas pour admirer le temple des guerriers, et l’esplanade des 1 000 colonnes (endroit un peu ombragé !). Poussez jusqu’aux ruines les plus lointaines pour découvrir un 2e cénote, de taille réduite. La façade du monument appelé « l’église » est de toute beauté car sa fresque est particulièrement bien conservée. Encore quelques ruines à admirer, et vous voilà prêt de la sortie.

site-maya-chichen-itza

site-maya-chichen-itza

site-maya-chichen-itza

Un seul bémol sur le site : l’omniprésence des stands de vente de souvenirs tout au long du parcours. Si les vendeurs sollicitent gentiment les visiteurs, cela enlève un peu la magie du site car on a plus de mal à se projeter dans l’univers maya du temps de sa splendeur !

site-maya-chichen-itza

 

Uxmal, des vestiges avec des frises et décorations bien préservées

A Uxmal, vous avez rendez-vous avec le style Puuc Maya, comprenez des façades imposantes décorées finement et uniquement sur la partie supérieure.

Votre visite débute par un face à face avec la pyramide du Devin. Il s’agit en fait d’un temple, construit progressivement en 5 étapes distinctes. Originale, cette pyramide a une base ovale et non rectangulaire !

site-maya-uxmal

En contournant la pyramide par la droite, vous entrez dans le Quadrilatère des nonnes, imposante construction constituée de 4 bâtiments entourant un large patio. Admirez les décorations sculptées sur les hauteurs des façades. Géométriques ou naturalistes, à vous de voir celles que vous préférez !

site-maya-uxmal
site-maya-uxmal
site-maya-uxmal

Empruntez le petit passage ouvert dans le mur du bâtiment le plus bas pour pénétrer dans un espace naturel arboré où quelques iguanes se prélassent au soleil. Vous atteignez alors le Palais du Gouverneur après avoir franchi quelques hautes marches. Imposant et grandiose ! Grimpez sur sa plateforme pour apprécier l’ampleur du site archéologique d’Uxmal.

site-maya-uxmal
site-maya-uxmal
site-maya-uxmal
site-maya-uxmal

Juste à côté, une discrète bâtisse : la maison des tortues, surnommée ainsi du fait de la présence de tortues sculptées sur sa corniche. Mais ne stoppez pas là votre visite : derrière le Palais du Gouverneur, une autre pyramide vous attend… et vous pourrez grimper dessus ! Cette pyramide à degrés vous fait dominer tout le site. A vous couper le souffle 🙂

site-maya-uxmal

Tout à l’ouest, à côté de cette pyramide, le groupe du pigeonnier n’est pas accessible actuellement car il bénéficie de travaux de restauration.

Sur le chemin du retour, attardez-vous sur le terrain du jeu de pelote, croisé lorsque vous êtes venu du Quadrilatère des nonnes. Puis introduisez-vous dans la cour attenante à la pyramide du Devin. Vous avez alors un autre point de vue sur cet édifice, plus intimiste. Si comme nous, vous avez la chance de vous y trouver seul, savourez cet instant… à l’ombre !

site-maya-uxmal

Coba, au coeur de la jungle… à découvrir en vélo !

Imaginez un territoire plat, recouvert de jungle au coeur du Yucatan. C’est Coba ! Grand rival de l’illustre Chichen Itza, le complexe maya de Coba a été construit entre 200 et 300 ans après J.C. Si la cité prospère jusqu’au VIIIe siècle, elle connait après un fort ralentissement, Chichen Itza lui raflant quelques-uns de ses principaux territoires. Mais si Coba perd de sa force politique, elle reste une cité majeure au niveau du commerce au vu de son emplacement stratégique entre la mer des Caraïbes et les cités du Yucatan.

site-maya-coba

Lors de votre découverte de Coba, laissez-vous tenter par la location d’un vélo sur place (50 pesos par personne en 2018) pour vous déplacer de ruines en ruines. Le domaine à couvrir à pied est vaste, et opter pour le 2 roues est une alternative ludique et très agréable, sur des chemins caillouteux ombragés. Si vous êtes avec des enfants qui savent faire du vélo, il est possible d’en louer pour des enfants dès 5/6 ans. Et si votre enfant est tout-petit, il est aussi possible de faire le parcours en triporteur (vélo avec une nacelle 2 places sur l’avant). C’est un peu plus cher mais c’est un guide qui pédale pour vous… l’inconvénient est que, selon les guides, la course est plus ou moins rapide.. et les arrêts plus ou moins fréquents.

site-maya-coba

A vélo, la découverte d’un site archéologique prend une autre dimension. Vous partez explorer cette forêt mexicaine tel un archéologue-aventurier ! Un moment fort de votre visite de Coba : grimper en haut de la grande pyramide à degrés (220 marches en plein soleil !). Le point de vue en haut est prodigieux, et vous vous rendrez compte de l’immensité du site, et de la végétation qui l’abrite.

site-maya-coba
site-maya-coba

Selon le chemin emprunté (« Sacbe » en maya), vous voilà près de résidences, d’édifices religieux, de stèles commémoratives ou du fameux terrain de jeu de pelote.

site-maya-coba
site-maya-coba
site-maya-coba

site-maya-coba
site-maya-coba

Contrairement à Chichen Itza qui pullule de vendeurs de souvenirs au coeur du site archéologique, vous aurez le sentiment parfois d’être seul au monde à Coba, et c’est un sentiment très apaisant.

site-maya-coba

D’autres sites archéologiques dans le Yucatan…

Les vestiges archéologiques sont pléthores dans le Yucatan au Mexique, et vous aurez du mal à faire votre choix tant les sites sont nombreux sur la Route Puuc, notamment.

Deux autres sites ont retenu notre attention :

  • le site archéologique de Tulum, qui présente la singularité d’être au bord de la mer !
  • le site archéologique de Muyil dont la visite se prolonge par un sentier dans la mangrove menant à la lagune. Si vous le souhaitez, vous pouvez alors faire une excursion d’1h30/ 2 h avec un guide de la réserve pour découvrir la faune et la flore locales.

Que faire dans le Yucatan ?

  • Visitez le site archéologie de Chichen Itza (dès son ouverture pour éviter le monde) ;
  • Visitez le site archéologique de Coba à vélo;
  • Visitez le site archéologique d’Uxmal
  • Explorez les vestiges archéologiques de la Route Puuc ;
  • Passez plusieurs jours dans les villes de Mérida et de Valladolid ;
  • Découvrez la ville de Tulum et ses vestiges archéologiques, etc.

Laissez un commentaire