Mégalithes à Carnac

A la découverte des mégalithes du Morbihan

Classé dans : Découvertes | 12

Et si vous exploriez la Bretagne en passant d’un site de mégalithes à un autre ? Suivez-nous dans le Sud du Morbihan pour découvrir Carnac, Locmariaquer, Gavrinis…

Amateurs de mystères et d’énigmes historiques, le sud du Morbihan autour de la ville de Carnac vous attend pour une rencontre du 3e type avec ces mégalithes qui veillent immobiles et imperturbables sur cette terre aussi accueillante qu’austère parfois.

De la Ria d’Etel à l’ouest du Golfe du Morbihan et de la Presqu’Ile de Rhuys, imaginez une ligne imaginaire d’une vingtaine de kilomètres, dont l’épicentre est Carnac. C’est là que vous pouvez découvrir l’une des plus fortes concentrations mondiales de sites mégalithiques.

Alignements de pierres levées, menhirs isolés, dolmens, cairns, tumulus, cromlechs… Cela fait près de 5 000 ans qu’ils attentent que l’on perce leurs mystères. Sur l’ensemble du Morbihan, ce sont un total de plus de 500 sites néolithiques qui vous attendent.

Pourquoi avoir érigé des mégalithes dans le Morbihan ?

S’il est admis que les cairns, tumulus et autres dolmens avaient une fonction funéraire, les menhirs (isolés ou alignés) et autres cromlechs gardent tous leurs secrets. Si certains ont imaginé que des menhirs écossais ont pu servir de portes vers le passé, pour d’autres ce sont des lieux chargés d’énergie. Tous ces mystères ont par ailleurs donné naissance à de nombreuses légendes parmi lesquelles la plus connue serait que les alignements de Carnac seraient les vestiges pétrifiés d’une armée romaine !

Dans l’attente de trouver des réponses plus scientifiques et pour préserver ce patrimoine exceptionnel dans le monde, les alignements de Carnac et les sites mégalithiques du Morbihan ont entamé des démarches pout être reconnu au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Le comité scientifique de la candidature est présidé par le célèbre paléontologue Yves Coppens.

Pour vous faire votre propre idée et percer les secrets des mégalithes du Morbihan, prenez le temps de flâner d’un site à l’autre depuis les alignements de Kerzerho à Erdeven au cairn de Gavrinis dans le Golfe du Morbihan.

Les alignements de Carnac et les tumulus

Incontournables : les alignements de Carnac

Les alignements de mégalithes de Carnac sont le site le plus emblématique de la région bretonne. Il y a plusieurs secteurs qui se situent pour la plupart le long de la D196. En haute-saison, les sites principaux sont clôturés (pour éviter le piétinement excessif) et accessibles via des visites guidées. En revanche, si vous visitez hors saison, les sites sont tous ouverts en visite libre. L’atmosphère y est plus paisible, et pour peu que les brumes soient au rendez-vous, vous bénéficierez vraiment d’une atmosphère envoûtante.

Tout à l’ouest, les alignements du Ménec forment le plus grand ensemble avec 11 files sur près de 1,2 kilomètre, soit un  total d’environ 1200 menhirs qui se terminent au niveau du cromlech du Ménec, situé tout à l’ouest dans le village.  C’est au niveau de ces alignements que vous trouverez la Maison des Mégalithes où vous pourrez en apprendre plus sur les mystères néolithiques de Carnac. En continuant votre promenade vers l’est le long de la D196, vous croiserez tout d’abord les alignements de Toulchignan, au croisement de la D119 dans le prolongement immédiat du Ménec.

500 mètres plus loin, vous arriverez ensuite aux alignements de Kermario, prolongés par ceux de Kerloquet, qui sont les plus spectaculaires avec les pierres levées les plus hautes. Au total près de 1 000 menhirs répartis sur une dizaine de rangées. A l’extrémité sud-ouest de Kermario se trouve encore un dolmen. Pour prendre un peu de hauteur, n’hésitez pas à monter au sommet du Moulin de Kermaux d’où vous aurez une belle vue sur l’ensemble de Kermario.

Prolongez votre balade vers l’est le long de la D196 jusqu’au Géant du Manio. Au cœur d’un quadrilatère orienté nord-est-sud-ouest comme le reste des alignements de Carnac, dans un espace boisé, trône imposant ce menhir géant de 6,5 mètres. C’est le menhir le plus grand de Carnac.

Pour ceux qui en voudraient encore plus ou qui souhaiteraient découvrir des alignements moins fréquentés, poursuivez quelques dizaines de mètres plus loin toujours vers l’est vers les alignements de Kerlescan qui sont parmi les mieux conservés et vers les alignements du Petit Ménec, situés sur la commune de La Trinité-sur-Mer.

Le tumulus de Kercado et le tumulus Saint Michel

Les richesses néolithiques de Carnac ne s’arrêtent pas à ces alignements de menhirs exceptionnels. Deux tumuli méritent plus qu’un détour. Le Tumulus de Kercado est accessible depuis la D196 entre les alignements de Kermario et le Manio, au bout d’un petit chemin bordé d’arbres. Dans un environnement boisé, ce tumulus d’un de près de 5000 ans abrite un dolmen et est surmonté d’un menhir. Certaines des pierres qui constituent le couloir du dolmen sont ornées. Pour certains archéologues, ce cairn serait l’un des plus anciens d’Europe

A la lisière du village de Carnac, le Tumulus Saint-Michel s’impose au regard avec ses 125 mètres de long et ses 10 mètres de hauteur. Surmonté d’une chapelle catholique, ce tumulus est le plus haut de Bretagne. Les archéologues y ont trouvé lors de sa découverte un mobilier funéraire assez prestigieux. Depuis le sommet, profitez d’une magnifique vue sur la Baie de Quiberon par beau temps. Vous apercevrez jusqu’à la Presqu’ile de Rhuys.

Les alignements de Kerzerho et les dolmens d’Erdeven

A une dizaine de minutes en voiture à l’ouest de Carnac, les alignements de Kerzerho sont constitués d’une dizaine de files orientés est-ouest. On compte près de 200 pierres levées de part et d’autre de la route. Au nord des premiers alignements que vous verrez, empruntez un petit chemin en sous-bois pour découvrir progressivement une vingtaine de menhirs beaucoup plus grands. Bienvenue dans l’alignement de la Table des Sacrifices. Nous vous laissons imaginer les légendes qui valent son nom à cet alignement !

alignements de Kerzérho dans le Morbihan

Pour certains, ces menhirs géants auraient des vertus guérisseuses. Et il n’est pas rare de voir des gens qui s’adonnent à des rites de guérison dans ce lieu. L’atmosphère magique du lieu est renforcée par le fait qu’il est beaucoup moins fréquenté que les alignements de Carnac.

alignements de Kerzérho dans le Morbihan

Au bout de cet alignement, un petit chemin ombragé à droite vous mène vers les dolmens de Mané Bras, vestiges d’un cairn ou d’un tumulus disparu. En poursuivant votre balade dans le bois vous tomberez sur le dolmen très bien préservé de Mané Groh d’environ 7 mètres de long. Là aussi, il d’agissait d’une tombe néolithique qui était certainement recouverte d’un tertre en terre. A quelques dizaines de mètres au nord, saurez-vous trouver l’étrange menhir surnommé la Chaise de César ? Vous comprendrez très vite pourquoi en le voyant !

Repartez vers le hameau de Crucuno pour découvrir un nouveau dolmen qui a pour particularité, par rapport aux précédents, d’être planté en plein cœur des habitations !

Une fois votre visite de ces prestigieux sites préhistoriques de Carnac, n’oubliez-pas que vous pouvez profiter des magnifiques plages de Carnac.

Les mégalithes de Quiberon

Un peu à l’écart, la presqu’île de Quiberon abrite également quelques sites néolithiques que vous pourrez découvrir lors d’une promenade le long de la Côte Sauvage. Du Tumulus de Beg en Aud près de la Point du Percho à l’Allée Couverte de la Pointe de la Guérite près du village de Quiberon, les sites ne manquent pas avec comme arrière-plan les majestueuses falaises de Quiberon.

Le lieu le plus étonnant de la Presqu’Ile se situe à Saint-Pierre-Quiberon : les alignements de Kerbourgnec. Il s’agit d’un cromlech et d’un alignement d’une vingtaine de menhirs, situé en plein milieu des habitations.

Locmariaquer : de la Table des Marchands au Grand Menhir Brisé

A 20 minutes à l’est de Carnac, le village de Locmariaquer est un autre lieu d’importance du néolithique dans cette région du Morbihan. Situé à l’entrée du Golfe du Morbihan et de la rivière d’Auray, Locmariaquer abrite la célèbre Table des Marchands, un dolmen recouvert d’un cairn en pierre. Ce dolmen est particulièrement connu pour ses pierres ornées.

Toujours sur le même site, vous pourrez découvrir le Tumulus d’Er Grah et le Grand Menhir Brisé. Ce dernier, brisé en 4 morceaux, était le plus grand menhir d’Europe d’une hauteur exceptionnelle d’une vingtaine de mètres. 

Après avoir découvert ce site exceptionnel, rendez-vous à l’extrémité ouest de la plage de Locmariaquer, pour découvrir le cadre exceptionnel du dolmen des Pierres Plates, une longue allée couverte coudée d’une vingtaine de mètres de long. Certaines pierres sont gravées.

Les mégalithes dans le Golfe du Morbihan et sur la presqu’île de Rhuys

Somptueux : le Cairn de Gavrinis

Le site le plus emblématique du Golfe du Morbihan est incontestablement le Cairn de Gavrinis. Situé sur une petite île, vous pourrez vous y rendre en bateau depuis le port de Larmor-Baden (si les horaires de marée sont favorables, profitez-en pour faire une promenade sur l’île de Berder toute proche).

Construit il y a plus de 6 000 ans, ce cairn est une architecture funéraire. Surnommé « La Chapelle Sixtine du Néolithique », il est particulièrement connu par ses multiples pierres gravées. L’une d’entre elles est la partie d’une pierre plus large, dont la partie complémentaire se trouve dans la Table des Marchands à Locmariaquer. De quoi nous rappeler que le Golfe du Morbihan n’a pas toujours été une mer et qu’à cette période, on y circulait à pied !

Le cromlech d’Er Lannic

Un autre site néolithique du Golfe du Morbihan rappelle cette évidence : le cromlech d’Er Lannic, Situé sur un îlot face à la commune d’Arzon sur la Presqu’Ile de Rhuys, ce cromlech est constitué de deux enceintes de pierres levées qui est à moitié immergé en fonction des marées. Il est interdit de descendre sur l’îlot et le meilleur moyen de l’aborder au plus près est en kayak, mais attention aux courants violents dans les environs.

La plus grande île du Golfe du Morbihan, l’Ile aux Moines, très facilement accessible depuis Port-Blanc sur la commune de Baden, vous permettra de découvrir le cromlech de Kergonan. Avec ses 24 pierres levées très visibles à quelques minutes au sud du village principal de l’île, ce cromlech est l’un des plus grands et plus spectaculaires de France.

De l’autre côté du Golfe sur la Presqu’Ile de Rhuys, rendez-vous au Cairn du Petit Mont derrière le port du Crouesty face à l’océan. L’ensemble, situé sur un site en hauteur avec une vue magnifique sur la Baie de Quiberon, vous permettra de découvrir un ensemble de 2 cairns qui datent du Ve siècle avant JC et de plusieurs dolmens.

Un peu plus à l’est sur la presqu’île, dirigez-vous par la route de Vannes vers le Tumulus de Tumiac (également connu sous le nom de Butte de César). Ce site funéraire très visible depuis la route fait 18 mètres de haut. Depuis son sommet, vous aurez une vue à la fois sur le Golfe du Morbihan et sur l’Océan Atlantique. Comme Jules César qui y a surveillé d’après la légende une des principales batailles de la Guerre des Vénètes.

Ce ne sont là que quelques idées pour découvrir les mégalithes du sud Morbihan ! Il existe encore une multitude de pierres levées, menhirs, dolmens, cairns isolés et beaucoup moins fréquentés à explorer dans le secteur.

Et vous quels sont les sites de mégalithes que vous avez déjà découverts dans le Morbihan ? Quels sont les alignements de pierre qui vous tentent le plus ?

Nos découvertes des mégalithes dans le Morbihan

#EnFranceAussi : vieilles pierres

Cet article a été rédigé à l’occasion du challenge mensuel #EnFranceAussi de mai 2022, organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs. La thématique à suivre était « Vieilles pierres », proposée par Annabelle de Matante A. Et comment ne pas mettre à l’honneur ce patrimoine des mégalithes bretons avec un tel sujet ?!

12 Responses

  1. Sophie DUFLO-GUIMARD

    Je me rends compte que j’ai encore tellement de coins à découvrir en Bretagne !
    Merci pour cet article qui me donne envie de programmer une escapade bretonne.

    • Sandrine

      Sophie, Merci de m’avoir suivie dans mon escapade bretonne. Si tu passes dans le coin, fais-moi signe ! Sandrine

  2. Annabelle

    Quel endroit fascinant et quel article intéressant! J’aime apprendre sur l’histoire d’un site de si belle façon.

    • Sandrine

      Merci beaucoup Annabelle pour ton commentaire. Je suis fasciné par ces pierres qui gardent tout leur secret à travers les siècles ! Au plaisir de se croiser sur nos blogs respectifs. Bonne soirée Sandrine

  3. Estelle

    Je crois que c’est sur ton blog que j’ai découvert l’existence des mégalithes de Carnac et Kerzerho. C’est fascinant, j’adore. J’espère visiter enfin un jour la Bretagne. En Suède on trouve aussiplusieurs sites de mégalithes vikings.

    • Sandrine

      Estelle, Quand tu viendras en Bretagne, fais-moi signe ! Et l’idée d’aller sur les traces des Vikings en Suède est aussi une escapade très tentante 🙂 Bonne soirée Sandrine

  4. Anne LANDOIS-FAVRET

    Les alignements de Carnac ont bercé mon enfance, mes grands-parents habitaient rue du Ménec. 🙂
    J’en ai visité d’autres, mais j’aurais bien été incapable de me rappeler leurs noms ! 😀

    • Sandrine

      Wahoo rue du Ménec, la classe ! As-tu encore des proches dans la région ? Moi j’adore Carnac sous la brume à l’automne. Pas un chat à l’horizon et entourée des mégalithes ! Merci d’être passée lire l’article. Sandrine

  5. eimelle

    c’est vrai qu’elles ont de l’âge ! je ne connais que Carnac, il y a tellement à voir !

    • Sandrine

      Carnac est un bon prétexte pour venir par ici (j’habite à 25 km) et une fois sur place, on découvre la variété des richesses patrimoniales, les plages, les bonnes tables avec vue sur mer… Le top quoi ! Au plaisir de te faire découvrir d’autres pépites bretonnes. Bonne journée Sandrine

    • Sandrine

      Renée, Je pense que personne ne retrouvera leur signification, et l’idée me séduit en fait ! Bonne journée, Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *