que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu

Que faire au Bono dans le Morbihan ?

Classé dans : Découvertes | 0

Petit port morbihannais, le Bono offre une balade bucolique depuis son vieux pont suspendu. Une escapade très plaisante lors d’un séjour près de Vannes.

A 20 km de vannes et tout juste 4 km d’Auray (et son fameux port de Saint-Goustan), Le Bono est un village d’un peu plus de 2 000 âmes l’hiver, niché dans le Golfe du Morbihan. En été, il s’anime avec les visiteurs d’un jour venus goûter à ce cadre enchanteur : le port et la rivière du Bono, son vieux pont suspendu, et le cimetière de bateaux en empruntant un sentier côtier.

que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu

En reprenant la route vers Plougoumelen, vous découvrirez le moulin de Kervilio (à 2,5 km du port du Bono). Arrêtez-vous dans ses environs pour emprunter le sentier balisé vous menant à deux pas des tourbières. Enfin, la chapelle Notre-Dame de Bequerel datant du 16e siècle se situe en pleine nature, à 10 minutes en voiture du vieux pont suspendu du Bono.

A voir aussi : en Bretagne comment ne pas croiser un tumulus, un dolmen ou un mégalithe ? Au Bono, vous pourrez découvrir le tumulus de Kernours, donnant sur la rivière d’Auray.

Pour admirer ces lieux périphériques au cœur du village du Bono, le mieux reste la voiture… ou le vélo !

Admirez et franchissez le vieux pont suspendu du Bono

Quel bel édifice ! En empruntant à pied cet ouvrage du 19e siècle, vous allez pouvoir apprécier la qualité et la finesse de l’ouvrage. Assez large pour laisser passer un véhicule (mais aujourd’hui le passage est entièrement piétonnier), sa construction a permis aux habitants de relier facilement Baden et Plougoumelen à Auray. Imaginez que pour traverser le Bono, il fallait jusque-là passer par un bac manœuvré par un passeur… avec une taxe à payer à chaque traversée.

Le 28 septembre 1840 le pont est inauguré… mais, dès décembre 1865, il devient interdit à la circulation après de fortes intempéries. En 1869, sa reconstruction est décidée, et sa réouverture a lieu en 1871, toujours avec un droit de péage à acquitter.

que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu
que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu
que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu

Dès 1923, les charrettes laissent progressivement la place aux voitures modernes. Le tablier et les câbles vont alors être renforcés. Il passe près de 50 voitures par jour dans les années 20 !

En 1997, le vieux pont suspendu est inscrit à l’Inventaire des monuments historiques… mais encore une fois, il doit être fermé en 2003 au vu de son état vétuste.

En 2005, nouvel épisode pour le pont suspendu qui bénéfice d’une restauration à l’identique. C’est le pont que vous allez découvrir lors de votre balade. La route sur le pont est faite en bois… un assemblage du plus bel effet qu’on voudrait bien avoir dans sa maison ! Si vous en avez l’occasion, amusez-vous à piquer un sprint sur le pont (97 m de long)… vous aurez alors bien la sensation du côté « suspendu » du pont qui bouge doucement sous vos pas.

que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu

 

Découvrez le port du Bono 

Depuis le pont, vous aurez tout loisir d’admirer ce petit port, construit également au 19e siècle. Les bateaux des pêcheurs typiques de l’époque s’appelaient des Forbans. Seule une réplique existe aujourd’hui : « Notre Dame de Bequerel » (construite dans les années 90) participe chaque année aux manifestations maritimes bretonnes.

Ces bateaux de pêcheurs ont laissé la place à de petits bateaux de plaisance, bien heureux de trouver un si bel écrin pour amarrer.

que faire au Bono dans le Morbihan ? port et vieux pont suspendu

 

 

Balade vers le cimetière de bateaux

Depuis le port, vous « grimpez » jusqu’au pont et vous le traversez. Sur votre droite, vous avez le joli sentier côtier de Pluneret qui va vous donner une belle perspective sur le vieux pont suspendu. Il va vous mener au Cimetière de bateaux. Alors que la Première Guerre Mondiale débute, les marins mettent leurs bateaux à l’abri dans l’anse du Govillo en Pluneret. Hélas la guerre durant, l’état des bateaux non entretenus se dégrade… depuis, le temps poursuit inexorablement son œuvre, comme si la vase avalait progressivement les coques.

que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux
que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux

Ici, vous allez voir des squelettes de charpentes maritimes, deux ou trois belles coques encore debout, et des vestiges éparpillés de forbans mais aussi de bateaux ostréicoles.

que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux
que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux
que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux
que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux
que faire au Bono dans le Morbihan ? cimetière de bateaux

Pour les enfants, une géocache est à trouver sur le site !

La balade se poursuit, offrant de belles vues sur l’eau, entre les arbres.

De retour au coeur du village, par le vieux pont puis le port, prenez un verre à l’une des terrasses pour discuter de ce beau coin de Bretagne !

Que faire après la visite du Bono ?

  • Se balader au port de Saint-Goustan à Auray,
  • Faire du kayak sur la rivière d’Auray dans le Golfe du Morbihan,
  • Visiter le village de Sainte-Anne d’Auray,
  • Passer une journée à Vannes, etc.

Crédits Photos :  © One Two Trips.

Laissez un commentaire