visite Saint Malo - fort national

Dix choses à savoir sur Saint-Malo avant de visiter la cité corsaire

Classé dans : Découvertes | 0

Avant de visiter la Cité Corsaire, découvrez quelques secrets et anecdotes sur Saint-Malo.

En Bretagne, Saint-Malo attire près d’un million de touristes en période estivale. C’est la destination bretonne la plus prisée ! Mais que connaissez-vous de l’ancienne Cité corsaire avant de la visiter ?

Nous vous avons préparé un condensé d’anecdotes malouines et faits marquants pour apprécier pleinement votre séjour à Saint-Malo.

« Ni Français, ni Breton, Malouin suis »


En arrivant à l’entrée des remparts, vous apercevrez le drapeau malouin flotter fièrement en haut du grand donjon. Il arbore notamment une hermine passante cravatée d’or. Et la devise de Saint-Malo qui l’accompagne a de quoi surprendre : « Ni Français, ni Breton, Malouin suis ».

Elle prend racine à la fin du 16e siècle lorsque les Malouins refusèrent de reconnaître Henri IV de Navarre comme Roi de France car il n’était pas catholique. Le 11 mars 1590, une poignée de récalcitrants tue le gouverneur et prenne possession du château. La République de Saint-Malo est proclamée et durera jusqu’en 1594.

Drapeau malouin - Saint Malo

Saint-Malo détruite à 80 %

La Seconde Guerre Mondiale a marqué profondément la cité malouine. Après 10 jours de bombardements des Américains sur la garnison allemande, la ville est libérée le 17 août 1944. La ville de Saint-Malo avait été choisie par les Allemands pour son emplacement stratégique, et était ainsi au cœur du Mur de l’Atlantique. Au final, 80 % de la cité historique sont anéantis, seuls les remparts ayant résistés.

Saint- Malo Géocaching en Ille-et-Vilaine : les trésors de Haute Bretagne
Visite de Saint Malo

C’est l’architecte Marc Brillaud de Laujardière qui va dessiner les plans de la reconstruction, en tentant de respecter au maximum son architecture d’origine.

https://www.youtube.com/watch?v=_wTTE4zPgqA&ab_channel=JA35760

Deux Corsaires malouins célèbres…

frégate - Visite de Saint Malo

René Duguay-Trouin descend d’une ancienne famille de négociants armateurs de Saint-Malo. Son premier voyage en mer a failli tourner à la catastrophe : une forte tempête manque de faire chavirer son navire en pleine mer ainsi que le bateau anglais capturé. Le reste de sa carrière sur les mers est des plus enviables devenant officier de la marine royale au service de Louis XIV. A son actif, plus de 80 combats et abordages ! Il est possible de connaître le récit de ses exploits grâce à ses Mémoires, qui sont régulièrement republiés.

Surcouf, descendant par sa mère de Duguay-Trouin, a une destinée hors-normes. Alors que ses parents envisagent pour lui une carrière de prêtre, il s’engage dès 13 ans sur un premier navire marchand où il apprend les rudiments de la navigation. Il va enchaîner les voyages en mer sur des navires négriers, et à 20 ans, il devient capitaine corsaire. Il s’empara de plus de 40 navires durant ses nombreuses traversées sans jamais se faire capturer, ce qui fait de lui le Corsaire le plus connu et le plus redouté !

Jacques Cartier et le Canada

Né et mort à Saint-Malo, Jacques Cartier a découvert le Canada lors de son 1er voyage dans le Golfe du Saint-Laurent. Plus précisément, il est le premier européen à décrire les terres et cours d’eau environnants qu’il appelle « Canada » (de l’iroquois « kanata », village). Symboliquement il érige une croix de 30 pieds de haut mi-juillet 1534 à Gaspé. Une reproduction de cette croix est visible de nos jours à la Tour Solidor de Saint-Malo. François 1er finança ainsi 3 expéditions avec pour mission d’abord l’exploration puis la colonisation des lieux.

Jacques Cartier - Visite de Saint Malo

A son retour, il acquiert une petite ferme qu’il transforme en un élégant manoir du XVIe siècle. Il s’agit du manoir de Limoëlou à Saint-Malo qui se visite uniquement avec un guide.

La première expédition française en Antarctique… depuis Saint Malo !

Avant d’avoir une renommée internationale avec la première expédition française en Antarctique, Jean-Baptiste Charcot a poursuivi brillamment des études de médecine… et est devenu Champion de France de rugby en 1896 puis obtient deux médailles d’argent aux Jeux olympiques d’été de 1900 dans l’épreuve de voile. Mais sa postérité, il l’a doit à ses expéditions polaires.

En 1903, il fait construire à Saint-Malo un trois-mâts goélette de 32 mètres, « le Français » sur lequel il naviguera jusqu’en Antarctique 2 ans plus tard.

Les expériences scientifiques menées sur place tout comme les différents relevés réalisés au cours de ses différentes expéditions feront de lui un homme de science aventurier reconnu. Ses recherches le mènent également vers les glaces de l’Arctique aux côtés de Paul-Emile Victor.

François René de Chateaubriand, symbole du romantisme

Chateaubriand est un enfant de Saint-Malo. Dans la rue qui porte désormais son nom, vous pouvez découvrir la maison où il est né. A deux pas de là, au n°2 de la Place Chateaubriand, vous avez aussi la bâtisse dans laquelle il a passé une partie de son enfance.

Chateaubriand - Visite de Saint Malo

Et si vous voulez vous recueillir sur le tombeau du poète écrivain malouin, rendez-vous sur l’île du Grand Bé, accessible à pied – uniquement à marée basse – depuis la plage de Bon Secours. Qu’attendez-vous pour vous lancer dans la lecture de ses Mémoires d’Outre-tombe ?

Les chiens du guet

Si aujourd’hui, les Chiens du guet est un paisible hôte-brasserie, il tient son nom d’une meute de chiens de garde qui officiaient dans la ville, une fois les portes fermées de 1155 à 1770 ! Quand la Cité fermait ses portes, les chiens étaient lâchés – affamés – dans les rues pour en assurer la surveillance. Pour ne pas se faire dévorer, les habitants savaient qu’ils devaient rester chez eux dès qu’il entendait la cloche de la cathédrale… et qu’ils pouvaient de nouveau sortie une fois le son de la trompette entendu de bon matin.

Il faudra attendre qu’un officier de la marine se fasse dévorer pour mettre fin à cette garde canine !

Visite de Saint Malo

Route du Rhum

Aujourd’hui, les Corsaires ont laissé la place aux plus grands marins du monde qui s’affrontent tous les 4 ans dans la célèbre course transatlantique en solitaire à la voile.

Le record de la traversée est détenu par Francis Joyon qui a relié Saint-Malo à Point-à-Pitre en 7 jours 14 heures 21 minutes et 47 secondes ! Rendez-vous en 2022 pour le prochain départ !

Les patates de Saint-Malo 

« La Maison Guella », confiseurs de père en fils officie à Saint-Malo depuis des générations. Ils fabriquent du caramel au beurre salé et les fameuses patates de Saint-Malo. Il s’agit d’une gourmandise à base d’amandes pilées, de liqueur de kirsch et de cacao

Gourmandises - Visite de Saint Malo

D’étranges rochers sculptés

Dans le quartier de Rothéneuf, à flanc de rochers, près de 300 sculptures en ronde-bosse s’offrent aux embruns et à la mer ! Elles sont l’œuvre d’un seul homme épris d’art brut : l’abbé Adophe Julien Fouéré qui les sculpta de 1894 à 1907.

Pour y accéder, vous devrez payer un droit de passage (ou de parking – 2,50 euros) auprès du restaurateur car le sentier passe sur sa propriété. Depuis la plage attenante (accessible par un sentier côtier escarpé), il est aussi possible de les admirer à marée basse.

Rcohers sculptés de Rotheneuf - Saint Malo

Alors prêts pour visiter Saint-Malo et ses remparts ?

Crédits Photos : © One Two Trips / © christels / © JacLou

Laissez un commentaire