visite-lanzarote-manrique

Les chefs d’oeuvre de Cesar Manrique à Lanzarote

Classé dans : Découvertes | 0

Aux Canaries, Lanzarote a un cachet particulier, venu de l’imagination fertile et de l’approche visionnaire d’un seul homme : Cesar Manrique. Partez sur les traces de cet artiste visionnaire qui a impulsé un étonnant mouvement sur Lanzarote !

Laissez-moi vous raconter le parcours incroyable de cet artiste, né sur une petite île espagnole, et qui imposa sa vision écologiste bien avant l’ère du tourisme durable. A Lanzarote, votre découverte de cette île espagnole va être rythmée par les chefs d’oeuvre de Cesar Manrique.

Né à Arrecife, capitale de Lanzarote en  1919, Cesar Manrique, artiste espagnol a marqué profondément l’histoire de son île en mettant ses nombreux talents et son approche écologique au service de cette île volcanique des Canaries.

Après avoir terminé ses études à l’Académie des beaux-arts de Madrid, il expose ses peintures en Espagne mais aussi à l’étranger. Au début des années 50, il se lance dans l’art non figuratif après plusieurs mois passés à Paris. Il pousse sa recherche créative jusqu’à abandonner toute référence à la réalité faisant de la matière la figure essentielle de ses compositions.

Un séjour à New York lui fait côtoyer les artistes avant-gardistes du moment comme Pollock ou Warhol. Le collage de matières hétéroclites ( tissus, cartons et même serpillières !) vient compléter ses oeuvres picturales.

En 1966, il choisit de retourner s’installer à Lanzarote et se lance dans la préservation de son île : il milite activement contre un développement touristique de masse, et prône un développement durable visant à préserver le patrimoine naturel et culturel insulaire. C’est à cette même période qu’il se lance dans le Natural Art, réalisant peintures, sculptures, peintures murales et architectures en harmonie avec l’espace dans lequel chaque oeuvre est développée.

visite-lanzarote-manrique

Cesar Manrique et Jameos del Agua à Haria

Manrique a joué avec les cavités souterraines volcaniques pour créer différents espaces de détente. La visite débute par quelques marches entourées d’une nature luxuriante menant à un premier espace de restauration vraiment atypique. Vous avez alors devant vous un lac souterrain qu’il est possible de contourner par le biais de deux passerelles, donnant accès à un autre espace de restauration. Une symétrie incroyable autour de ce bassin d’eau cristalline. Pensez à regarder dans l’eau : vous y verrez des crabes et des crevettes… aveugles !

Poursuivez votre visite : une piscine féérique vous attend au milieu de palmiers… Comment ne pas être émerveillé ? Après cet enchantement pour les yeux, c’est le tour de vos oreilles d’être surprise par cette salle de concert de 600 places avec la roche à l’état pur au dessus de vos têtes. Il semblerait que l’acoustique y soit remarquable.

visite-lanzarote-manrique
visite-lanzarote-manrique

Mirador del Rio à Haria

Attendez-vous à avoir les yeux qui brillent ! Edifié en 1973, ce belvédère est situé sur les falaises de Famara. Il offre un point de vue sur l’île voisine de La Graciosa… simplement majestueuse ! Après avoir admiré le paysage grandiose qui s’offre à vous, prenez le temps de déguster quelques tapas ou un smoothie dans le bar dont la vue plongeante sur la mer vous laissera un souvenir des plus agréables. Et la bonne nouvelle, c’est que les prix pratiqués sont plutôt « doux ».

Jardin de cactus de Manrique à Guatiza

Il s’agit de la dernière oeuvre publique de Manrique. Il a conçu ce jardin comme un amphithéâtre accueillant une collection impressionnante de cactus et de plantes grasses sur les différents niveaux créés à partir de roches volcaniques. Comme pour chaque construction, il n’a pas choisi le lieu par hasard : ici, il souhaitait rappeler combien la culture de la cochenille sur les cactus avait été une source importante de richesses pour l’île.

visite-lanzarote-manrique

Fondation César Manrique à Taro de Tahíche

Inaugurée en 1992, elle fut d’abord l’une des maisons de Manrique, avant que l’artiste ne décide d’en faire une fondation pour continuer à promouvoir les artistes à Lanzarote. Vous allez y découvrir de nombreuses peintures et sculptures de l’artiste, mais aussi pouvoir mesurer combien l’artiste mettait l’environnement en valeur à travers l’architecture de la Fondation : des puits de lumière creusés dans la lave, un bassin à l’eau transparente surgissant au coeur de la maison, etc.

visite-lanzarote-manrique
visite-lanzarote-manrique
visite-lanzarote-manrique

Casa-museo del campesino

A Lanzarote, Cesar Manrique a créé cet espace pour rendre hommage à l’habitat traditionnel et au travail des agriculteurs. Si sa statue monumentale n’a pas été du goût de tous, elle est aujourd’hui un attrait touristique permettant aux visiteurs d’être sensibilisé à la vie agricole de Lanzarote.

visite-lanzarote-manrique

visite-lanzarote-manrique

El Diablo de Cesar Manrique…

Dans le parc national de Timanfaya, Cesar Manrique a su jouer des forces de la nature : il a créé un grill alimenté par la chaleur du volcan encore actif.

visite-lanzarote-manrique

Crédit Photos : © One Two Trips / © Timanfaya : castgen / © Museo del campesino : Alan Aplin / © Statue Campesino : GanMed64 

Les commentaires sont fermés.