Art contemporain au château de Belcastel

Visite du château de Belcastel

Classé dans : Découvertes | 1

Lors d’un séjour en Aveyron, partez à la découverte du château de Belcastel et du village éponyme au bord de la rivière Aveyron.

Le château de Belcastel est une ancienne forteresse de plus de 1 000 ans qui connait un renouveau singulier avec la valorisation d’œuvres contemporaines. Quand le Moyen-Age rencontre des artistes d’aujourd’hui, l’imagination voit naître des œuvres originales qui trouvent parfaitement leur place dans l’écrin médiéval.

Château depuis le village de Belcastel

Le château de Belcastel a vécu une double renaissance après avoir passé de longues années dans l’oubli… et l’abandon le plus complet à la fin du 16e siècle. Ce château aveyronnais doit cette renaissance à deux sauveurs contemporains.

Comment le château de Belcastel a été restauré ?

La première personnalité à laquelle le château de Belcastel doit son salut est Fernand Pouillon, un architecte de renom (mais connu aussi pour avoir été au cœur d’un scandale immobilier), dans les années 70. Il a restauré le château avec quelques ouvriers. Il a choisi de rénover l’édifice en ruines sans l’aide de machines de levage, avec la seule force de leurs bras ! En 8 ans, le château est sorti d’affaire. Mieux encore, il connait une nouvelle jeunesse, l’architecte en faisant sa résidence principale. Et cet architecte décrié qui voulait mettre son savoir-faire au service du plus grand nombre (il est à l’origine de de la création d’HLM en région parisienne) l’a mis au service du château, et du village entier, s’impliquant largement dans la rénovation du village. Le résultat ? Un château restauré dans le respect de son architecture médiévale, et un village faisant partie des « plus beaux villages de France ».

En 2005, Heidi Leigh, une galeriste new yorkaise tombe sous le charme du château et décide de racheter le château. Elle lui offre une nouvelle impulsion, en l’habitant également mais surtout en y proposant des expositions d’art contemporain.

Depuis quelques années, le château de Belcastel propose ainsi des résidences à des artistes contemporains, pour décliner un thème annuel. Chaque artiste invité se laisse inspirer par le lieu, et propose une œuvre. Les visiteurs peuvent alors découvrir d’avril à novembre (période d’ouverture au public du château), l’exposition des œuvres créées pour Belcastel. Ainsi, d’année en année, l’atmosphère est singulière et invite à revenir régulièrement.

Comment se visite ce château ?

La visite se fait en toute autonomie, avec le dépliant d’informations donné à l’accueil lors de l’achat de votre billet d’entrée. Comptez une heure pour en faire le tour, et vous arrêter à chaque point d’intérêt noté sur le fascicule (en anglais, français, néerlandais, italien, catalan, allemand, ou espagnol).

A noter : des visites guidées sont possibles mais uniquement sur réservation et pour des groupes.

La renaissance de ce château médiéval

Aujourd’hui, vous pénétrez dans l’enceinte d’un château médiéval, entièrement restauré. Difficile d’imaginer qu’en 1973, lorsque Fernand Pouillon le découvre, il est en ruines. Tous les parements ont disparu, des chênes ont poussé dans le donjon, les grandes baies ont laissé la place à des trous béants. Après avoir étudié longuement tous les documents existants sur le château, il décide de s’inspirer à la fois du plan originel du 11e siècle (douves, pont-levis, cour intérieure) et de celui du 15e siècle au style plus élégant.

Fernand Pouillon et son équipe de maçons et de maîtres verriers n’ont utilisé que des techniques anciennes de construction médiévale, même pour les murs sur l’à-pic de 40 mètres de la face nord.

Les douves en eau et le pont-levis sont là pour rappeler l’aspect défensif du château… tout comme sa prison ! Quel que soit l’endroit où vous êtes dans le château, le donjon veille sur vous du haut de ses 28 mètres.

Mais en pénétrant dans la cour intérieure, vous oublierez l’aspect guerrier. C’est une ambiance très intimiste qui vous attend dans les salles restaurées.

Une fois le portail franchi, rendez-vous sur votre gauche pour découvrir la citerne, la chapelle inférieure du 9e siècle et ses fonds baptismaux. Ces éléments architecturaux ont été sauvés de l’oubli grâce aux fouilles de Ferdinand Pouillon qui les découvrit entièrement ensevelis. Leur état « brut » permet de se rappeler les siècles passés, et la qualité de la restauration menée par ailleurs pour redonner vie au château.

En étage, les salles aménagées rappellent les usages d’autrefois (salle à manger, cuisine, chambre à coucher, chapelle seigneuriale…) avec des touches contemporaines venant égayer l’intérieur. Au fil de votre découverte, vous allez croiser près de 90 vitraux du 15e et 16e siècle. Depuis le balcon, admirez le village en contrebas et la vallée de l’Aveyron.

Enfin, le jardin suspendu est une invitation à la détente. Dites-vous que c’était l’emplacement privilégié des Seigneurs de Belcastel pour défendre le château… puis au 15e siècle l’endroit où il faisait bon recevoir ses invités de marque ! Aujourd’hui à vous de choisir entre les transats et une petite table ronde et ses chaises de jardin !

Jardin suspendu Art contemporain au château de Belcastel

« Legend » au château de Belcastel

En 2021, sept artistes contemporains de renommée internationale, déclinent la riche histoire de cette forteresse guerrière médiévale à travers ses légendes et ses traditions. L’enfant de l’Aveyron, la légende de la Dame Blanche, la prison du château… sont autant de sources d’inspiration pour les artistes invités.

En arrivant au château, c’est l’oeuvre monumentale de Case MaClaim, artiste allemand adepte du photoréalisme travaillant à l’aérosol, qui vous tape dans l’œil. Et pour cause, son œil géant orne le donjon, et vous invite à une introspection. Dans le jardin suspendu, vous pourrez aussi découvrir son interprétation de la Dame à la Licorne.

Jardin suspendu Art contemporain au château de Belcastel

BOM.K livre ici un tableau « Cri » et une fresque où un homme se transforme en château, à force d’y être emprisonné.

Alexia Diaz, portoricain, s’est penchée sur l’histoire de Marie-Madeleine qui aurait vécu dans la région après la mort de Jesus. Inti Castro (surnommé INTI) est l’un des artistes de street art les plus en vue en Amérique latine. Il offre aussi une vision singulière de Marie-Madeleine.

Art contemporain au château de Belcastel

Bezt, artiste polonais vous interpelle avec sa fresque monumentale dans la cour principale. Mais qu’est devenu le couteau après le meurtre de la Dame Blanche ?

Visite du château de Belcastel

L’artiste italien Marco Mazzoni a aussi été attirée par cette cour intérieure pour rendre hommage à l’enfant de l’Aveyron, qui avait été retrouvé vivant seul au coeur de la nature depuis des années.

Hera de Herakut a elle-aussi été marquée par le meurtre de l’ancienne chatelaine par son mari jaloux (qui l’aurait trouvé dans le château avec son amant). Si vous pouvez admirer plusieurs de ses tableaux à l’intérieur de Belcastel, une oeuvre monumentale est suspendue sur une façade du château, visible depuis le bas du village.

Fresqaue sur façade nord du château de Belcastel

Bon à savoir : vous avez un coup de coeur pour l’une des oeuvres ? Achetez l’originale dans la boutique en ligne du château !

Le château de Belcastel en vidéo

Flânez dans le village de Belcastel

Après la visite du château, empruntez le chemin sur votre droite qui vous mène sur les rives de l’Aveyron. Les ruelles du village sont agréables, et chaque maison donne envie de s’y arrêter. Empruntez le pont pour visiter le château, et découvrir le cimetière où Fernand Pouillon a été enterré.

En vous mettant à l’entrée du pont, quelle vue magnifique sur le village accroché à cet éperon rocheux, couronné de sa splendide forteresse !

Informations pratiques 2021 :

2 Avril – 14 Juin & 16 Septembre – 15 Novembre :
Ouvert tous les jours de 10h -13h et de 14h-18h

15 Juin– 15 Septembre
Ouvert tous les jours, 10h-19h non stop

Tarif adulte : 10 €
Etudiants* & Groupe : 7 €
Enfants (5-10): 5 €
Visite Guidée, sur réservation : +1 €
*CNI requise, collégiens et lycéens inclus

Que faire après la visite du château de Belcastel ?

  • Passer une journée à Rodez pour visiter ses musées (dont le musée Soulages),
  • Visiter le château de Bournazel, château de la Renaissance.

Crédits Photos : © One TwoTrips.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *