visite-amphitheatre-arles

Que faire à Arles ?

Classé dans : Découvertes | 0

Si les arènes d’Arles sont mondialement connues, la ville camarguaise a d’autres charmes à découvrir tout au long de l’année. Explorez notre top 10 des activités et visites à faire à Arles et dans ses environs.

Ville d’art et d’histoire, Arles est la 3e ville des Bouches-du-Rhône en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle jouit d’un emplacement exceptionnel aux portes du Parc naturel régional de Camargue. Vous aimerez la douceur de vivre de cette ville et son terroir.

Dans un même écrin arlésien, les souvenirs de Van Gogh et des empereurs romains se croisent et s’interpellent. Quel plaisir d’avoir un tel condensé d’art au coeur d’Arles ! D’ailleurs, les rencontres internationales de la photographie d’Arles attirent chaque année de plus en plus de curieux et d’amateurs d’art : 100 000 spectateurs en 2016.

Les célèbres arènes d’Arles

 

Incontournable, forcément, l’amphithéâtre romain d’Arles est le monument qui fait venir les visiteurs d’un jour à Arles. Il s’est inspiré du Colisée de Rome, pas mal non ?

A l’époque romaine, il pouvait accueillir jusqu’à 25 000 personnes pour assister à des combats de gladiateurs. Aujourd’hui les arènes reprennent cette fonction de spectacle et de tradition avec des reconstitutions de combats de gladiateurs, des courses camarguaises… ou des spectacles modernes !

Saviez-vous que Vincent Van Gogh, peintre qui marqua durablement Arles de son empreinte, avait peint les arènes en 1888 ? Son tableau est désormais au musée de l’Ermitage à Saint-Petersbourg (Russie).

que-faire-a-arles
que-faire-a-arles

 

Le théâtre antique d’Arles

 

Avec un petit effort d’imagination, vous arriverez à percevoir la majesté du lieu du temps de sa période faste ! Des dizaines de colonnes, une statue d’Auguste surplombant l’édifice… que les spectacles devaient subjuguer les foules de patriarches au coeur de ce théâtre antique !

Pour vous aider à vous projeter dans le théâtre et ses activités festives, prenez le temps de regarder la vidéo proposée dans l’enceinte. Le must ? Une visite guidée où vous pourrez savourer petites et grandes histoires d’Arles durant 1 heure.

que-faire-a-arles
que-faire-a-arles

Le cloître Saint-Trophime

 

Pour une visite en intérieur, qui pourrait être la bienvenue si le soleil est au zénith, misez sur le cloître Saint-Trophime ! Ce monument religieux date du XIIe siècle. Il est à voir pour la beauté de ses chapiteaux sculptés, ses galeries romanes et autres galeries gothiques… sans oublier la fraîcheur qu’il offre en plein été 🙂

Mais qui est donc Trophime ? Si l’histoire est peu prolixe sur ce Saint, on dit qu’il fut le premier évêque d’Arles.

que-faire-a-arles
que-faire-a-arles

 

Le musée d’Arles Antique

 

Pour rester dans la thématique antique, accordez-vous ce petit détour sur une presqu’île, à l’emplacement de l’ancien cirque antique (et donc en dehors du centre-ville). Excentré, le musée se visite en 1 à 2 heures. Les amateurs de sarcophages et de mosaïques seront ravis de découvrir ce musée entièrement dédié à l’histoire romaine de la région d’Arles.

 

Temps fort : quand vous allez admirer le chaland, bateau antique, classé Trésor national en 2013. Une pièce unique et imposante !

 

Que voir au musée d’Arles Antique ?

 

L’allée des Alyscamps

 

Bienvenu sur les « Champs Elysées » d’Arles… enfin vous voici arrivé au coeur du cimetière le plus ancien d’Arles ! Une allée vous accueille, bordée de sarcophages et vous mène à l’église de l’abbaye Saint-Honorat.

Vous aimerez le calme de ce lieu qui incite au recueillement et à la flânerie tranquille. Découvrir l’allée des Alyscamps devrait vous permettre d’apprécier grandement ce lieu, sans cela, vous risquez de rester sur votre faim.

Cet alignement de « vieilles pierres » inspira également Van Gogh et Gauguin qui immortalisèrent les Alyscamps dans leurs tableaux. Paul-Jean Toulet en tira un poème  :

« Dans Arles, où sont les Aliscams,
Quand l’ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton coeur trop lourd ;

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c’est d’amour,
Au bord des tombes. »

Bon à savoir : l’allée des Alyscamps se situe à deux pas de la Fondation Luma (futur complexe culturel d’art contemporain) qui sort de terre sur d’anciennes friches industrielles.

 

La Fondation Van Gogh

 

A la Fondation Van Gogh, une toute autre ambiance vous attend, lumineuse et moderne. Vous voilà plongé au XIXe siècle dans les tableaux du plus célèbre peintre hollandais ! Le musée offre des regards croisés d’artistes contemporains sur l’oeuvre de Van Gogh.

 

Pourquoi j’ai aimé la Fondation Van Gogh à Arles

 

Le parc naturel régional de la Camargue

 

Avant de vous lancer dans la découverte Nature du parc naturel régional de la Camargue, rendez-vous au Musée de la Camargue au Mas du pont de Rousty à Arles.  En pleine nature, vous allez découvrir la Camargue au fil des siècles. Une expo permanente vous attend dans une ancienne bergerie. Ensuite, vous pourrez prolonger cette sensibilisation sur la richesse de la Camargue en empruntant le sentier aménagé.

Amoureux de la faune et de la flore, le parc naturel régional de la Camargue vous enchantera ! Si vous apercevrez forcément des taureaux et des chevaux de Camargue, aurez-vous la chance d’observer des flamants roses, oiseaux emblématiques de la Camargue ?

 

3 activités à faire dans les environs d’Arles

 

Prolongez votre découverte de la région de la Camargue par plusieurs escapades à la journée :

  • Faites une balade à cheval dans une manade ;
  • Visitez le château des Baux de Provence ;
  • Laissez-vous charmer par le spectacle grandiose des Carrières de lumière aux Baux de Provence.

Vous pourrez finir votre séjour arlésien par une étape à Nîmes ou Montpellier.

Crédits Photos : One Two Trips / François Philipp

Laissez un commentaire