mexique-cenote-x-keken

Mexique : six choses à savoir sur les cénotes dans le Yucatan

Classé dans : Découvertes | 0

Les cénotes, puits d’eau, sont une singularité du Yucatan au Mexique. Avant de plonger dans l’eau de ces « piscines » naturelles, voici quelques conseils à suivre pour bien en profiter et assurer la préservation des cénotes.

Les cénotes au Mexique, des puits d’eau uniques !

Les cénotes sont des puits d’eau douce, formés naturellement. Au Mexique, et dans le Yucatan, il n’y a pas de rivière visible ni de cascade, mais juste des rivières souterraines, reliées entre elles par ces fameux cénotes (anciennes grottes ou cavités). Ces trous d’eau étaient donc les seules sources d’eau douce pour les Mayas qui développaient leurs communautés à proximité de ces sources.

Chaque cénote a une forme singulière : certains sont complètement à l’air libre comme des piscines naturelles, d’autres sont des gouffres reliés par des grottes souterraines. Certains permettent de faire de la plongée au vu de leur profondeur ; dans d’autres, vous aurez toujours pied. Tous sont alimentés en eau douce.

mexique-cenote-azul

mexique-cenote-ik-kil
mexique-cenote-ik-kil

 

Avec le fort développement du tourisme ces dernières années, les cénotes sont de plus en plus prises, et leur accès privatisé : il vous faudra débourser de quelques pesos (100 pour les cénotes les moins chers que l’on a testés comme le cénote Azul ou le cénote-lagune Yal-Ku) à plusieurs dizaines de dollars américains pour les plus connus… et les plus visités (Cénote Rio Secreto  : 70 USD). Sur la plage de Xcacel, vous avez aussi accès gratuitement à un cénote. Il est petit mais top car peu fréquenté !

mexique-cenote-xcacel
mexique-cenote-xcacel

Bon à savoir : si aujourd’hui vous barbotez joyeusement dans un cénote, pensez que certains de ces cénotes ont été le lieu d’offrandes… et donc de sacrifices humains pour les Mayas.

 

Les cénotes, un écosystème fragile

Dans chaque cénote, vous devrez suivre quelques règles de base pour préserver l’environnement.

mexique-cenote-azul

N’utilisez pas de crème – antimoustique ou solaire – non biodégradables

De nombreux cénotes dont l’eau stagne voient hélas une couche de gras se former à leur surface. C’est non seulement inesthétique, mais cela pollue le cénote, de façon problématique. Certains Mexicains alarment sur la pollution durable de l’eau.

Prenez une douche avant de vous baigner

Cela permet de retirer tout résidu de crème que vous auriez mis quelques heures auparavant. Dans chaque cénote, une douche est fortement conseillée voire obligatoire.

Touchez… avec les yeux uniquement !

Comme partout dans la nature, on ne touche pas les plantes, on ne prend pas d’échantillon et on ne nourrit pas les animaux (poissons comme iguanes !).

Attendez vous à de l’eau fraîche !

Malgré les fortes chaleurs que le Mexique connait régulièrement, vous trouverez l’eau des cénotes fraiche, surtout pour ceux qui sont en forme de puits enfoncés dans la terre, et où la lumière entre peu ! Vous êtes prévenu ! Une fois dans l’eau, vous vous laisserez captiver par les poissons et le cadre naturel, sans vous soucier de la température de l’eau !

mexique-cenote-valladolid

mexique-cenote-azul

 

Gilet de sauvetage ou pas ?

 

Dans les cénotes, il est souvent proposé de louer (30/40 pesos) un gilet de sauvetage. Si vous ne savez pas nager ou si votre enfant est en bas âge, il est indispensable pour flotter et se déplacer facilement dans le cénote.

mexique-cenote-azul

Si vous êtes à l’aise dans l’eau, le seul avantage à louer un gilet est pour la flotabilité qu’il vous procure : dans les cénotes où vous n’avez pas pied, il n’y a pas de bord pour s’accrocher et se reposer… juste l’échelle qui vous permet de monter ou descendre dans l’eau, et une corde tendue de part et d’autre du cénote (pour mettre les pieds dessus). Dans certains cénotes, comme le cénote Azul ou le cénote Yal-Ku, ce n’est pas nécessaire.

 

Bonus : des poissons « nettoyeurs »

Dans certains spas ou boutiques, il est parfois proposer de se faire un bain de pied dans un aquarium où de petits poissons viennent vous chatouiller les orteils… pour retirer vos peaux mortes (15 dollars américains à Mérida, par exemple) ! Sachez que vous pouvez bénéficier de ce même soin de la part des petits poissions de façon gratuite dans les cénotes. Vous pouvez ainsi vous faire quelques séances gratuites car les poissons y sont nombreux et gloutons dans les cénotes. Cela chatouille un peu mais c’est une expérience rigolote à faire.

mexique-cenote-xcacel

Crédits Photos : © One Two Trips / © Michael Muraz

 

Laissez un commentaire