Eglise romane - Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Visite de Conques, sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Classé dans : Découvertes | 1

La visite du village de Conques est une étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle dans l’Aveyron. Mais c’est aussi un haut-lieu de l’art roman avec son abbatiale et son Trésor, sans oublier les vitraux de Pierre Soulages qui vous plongent dans l’art abstrait sans crier gare.

Une fois votre voiture laissée au parking à l’entrée du très beau village de Conques, votre visite de Conques va se dérouler à pied. vous allez apprécier ses ruelles étroites et ombragées (qui grimpent et descendent au gré de votre balade !). L’abbatiale est lovée au cœur de ces vieilles bâtisses parfaitement entretenues, avec leurs toits de lauze, typiques de l’Aveyron. L’ambiance est sereine, et vous croiserez de nombreux randonneurs et pèlerins avec leurs sacs à dos et bâtons de marche. Saviez-vous qu’encore aujourd’hui plus de 20 000 marcheurs font étape à Conques pour relier Compostelle à pied ?

Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Bon à savoir : l’église abbatiale Sainte-Foy et le pont des pèlerins dit « romain » sur le Dourdou sont inscrits, depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, au titre des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ».

Conques, parmi les plus beaux villages de France

Vous êtes déjà sûrement tombés sous le charme des villages de l’Aveyron, si vous êtes depuis plus de 24 heures dans la région ! Dans la vallée du Lot, les ruelles médiévales sinueuses et pavées, les maisons à colombages, et la très belle abbatiale font la renommée bien méritée de Conques.

A noter : pour avoir une vue d’ensemble de Conques et apprécier pleinement sa situation dans un environnement verdoyant, rendez-vous au Belvédère de Bancarel pour une vue grandiose sur le village !

Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Vous y trouverez de jolies petites échoppes et des restaurants avec des plats régionaux.

Après avoir parcouru les ruelles du village, vous tomberez nez à nez avec l’abbatiale Sainte Foy. Celle-ci doit sa renommée à la présence des reliques de Sainte Foy, précieusement conservées à Conques depuis le 9e siècle. Mais ces reliques ne sont pas arrivées de façon très classiques dans la région puisque c’est le fruit d’un vol (discipline visiblement courante entre monastères à l’époque – on les nommait des « translations furtives » !).

Un moine bénédictin originaire de Conques avait décidé d’intégrer le monastère d’Agen pour conquérir les reliques pour sa Communauté. Il lui fallut 10 ans sur place pour obtenir la confiance absolu des moines d’Agen : on lui confie la garde des reliques, puis il les dérobe la nuit même et s’enfuit avec. Une fois à Conques, les miracles liés aux reliques sont nombreux, « prouvant » pour ses partisans que leur place était bien à Conques. Depuis, les reliques bien gardées ne sont jamais reparties de Conques.

L’abbatiale : son tympan du Jugement dernier et les vitraux de Soulages

Depuis que les reliques de Sainte Foy sont à Conques (9e siècle), l’abbatiale est devenue un lieu de pèlerinage important pour les Catholiques, et une étape majeure du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. L’église que vous visitez aujourd’hui est le sanctuaire construit en 1050. Et c’est en 1107 que le tympan du Jugement dernier voit le jour.

Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Mais l’église n’a pas été épargnée par les grands épisodes de l’Histoire de France : l’abbaye est pillée par les Protestants au 16e siècle, et le chapitre des Chanoines est supprimé à la Révolution (et le Trésor est miraculeusement épargné car caché par des habitants du village !).

Tympan du Jugement dernier Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Sa renaissance débute avec Prosper Mérimée (alors inspecteur des monuments historiques) qui tombe sous le charme de l’édifice religieux en 1837 et décide de lancer sa restauration. Depuis 1920, une communauté de chanoines s’est de nouveau installée à Conques, assurant les offices de la paroisse et l’accueil des pèlerins.

Tympan du Jugement dernier Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Bon à savoir : lors des Nocturnes de Conques, l’oeuvre est illuminée, le mapping coloré mettant en avant les détails du tympan et notamment les 124 personnages !

Autre point d’intérêt singulier de l’église : ses vitraux. Si vous êtes déjà allés à Rodez, vous avez probablement eu l’occasion de visiter le musée entièrement dédié à Pierre Soulages, artiste passé maître dans l’art abstrait. A Conques, vous pouvez admirer une partie de son œuvre dans l’abbatiale. Commandés par le ministère de la Culture et inaugurés en 1994, les 104 vitraux de l’abbatiale Sainte Foy sont l’œuvre de cet artiste né à Rodez à la notoriété internationale. Les vitraux sont translucides pour valoriser l’architecture et la lumière. Si le projet de démonter les vitraux colorés en place au profit des créations de Soulages a connu de fortes réticences au niveau local à son lancement, les vitraux ont aujourd’hui trouvé leur place dans l’édifice.

A noter : il est possible de faire une visite guidée Privilège autour des vitraux, depuis les tribunes de l’abbatiale. Vous êtes alors au plus près des vitraux. Depuis la pose de ces vitraux, les visites de Conques ont été boostées !

Abbatiale - Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

Découvrez le Trésor d’orfèvrerie de Conques

Votre découverte de témoignages de l’époque médiévale se prolonge avec un fabuleux trésor. A Conques, vous pouvez admirer un trésor d’orfèvrerie unique en France, initié par les Carolingiens. Il a été enrichi au fil des siècles, et sauvé par les habitants à la Révolution française.

C’est le culte des reliques qui contribue au développement de l’art de l’orfèvrerie, les reliquaires faits d’or et de pierres précieuses magnifiant les reliques des Saints qu’ils contenaient. Vous aurez la possibilité d’admirer ce Trésor dans un bâtiment de style néo-roman, édifié spécifiquement pour lui en 1910, à l’emplacement de la galerie sud du cloître. Si vous voulez voir la statue reliquaire de Sainte Foy en plein air, il faudra participer à la procession ayant lieu le 6 octobre lors de la fête de Sainte-Foy !

Visite de Conques, sur le chemin de Compostelle

A noter : dans la salle du Trésor, il est interdit de prendre des photos.

Faites la visite de Conques avec une appli ludique !

Lorsque vous achetez votre ticket pour visiter le Trésor, optez pour la visite avec tablette numérique. Elle donne l’opportunité aux juniors et ados de découvrir l’abbatiale et le Trésor de façon ludique avec de nombreuses séquences audio ou vidéo.

Informations pratiques 2021 :

Il est possible de visiter, en toute autonomie, sans guidage, ni tablette, le village de Conques (plan disponible à l’Office de Tourisme), et l’abbatiale (sauf l’étage des tribunes, toujours accompagné et à partir de 12 ans). Pour l’église, les visites sont stoppées durant les messes.

Le Trésor d’orfèvrerie de Conques et le musée Soulages sont partenaires culturels : un tarif plein pour l’un vous donne un tarif réduit à l’autre.

Des visites guidées sont possibles : abbatiale et tympan, les tribunes de l’abbatiale (chapiteaux romans et vitraux), village médiéval.Durée par visite : 45 min. Tarif : 4,50 € / adulte /visite ; 2,50€ / enfant / visites. Le pass: 1 visite guidée = une réduction sur le tarif Trésor.

Location d’une tablette de visite touristique possible tous les jours aux heures d’ouverture (musée et Office de Tourisme)
Durée : 1h à 1h30 – Parcours Jeunes & Parcours tout public
Tarif : 10 € Adulte – 5 € Ados (13-17 ans) – 1 € Enfant (7-13 ans -location tablette enfant si accompagné d’un adulte).

Les gares les plus proches de Conques sont Saint-Christophe, Viviez-Decazeville et Rodez, sur la ligne SNCF Paris – Brive-la-Gaillarde – Rodez.

Que voir après la visite de Conques ?

  • Salles-la-Source et sa cascade,
  • La Vinzelle, village perché au-dessus de la vallée du Lot,
  • Panat dominant les terres viticoles,
  • Montarnal, un hameau médiéval unique,
  • Clairvaux et ses maisons de grès rouge,
  • Visite du château de Bournazel,
  • Visite du château de Belcastel, etc.

Crédits photos : © One Two trips.

Nos autres découvertes dans l’Aveyron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *