visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne

Un rendez-vous historique au MuséoParc Alésia

Classé dans : Découvertes | 0

Construit sur un des sites où les légions de Jules César étaient cantonnées pendant le siège, le Centre d’interprétation du MuséoParc Alésia s’impose à vous et n’est qu’une partie du site historique à découvrir au cœur de la Bourgogne.

Ce n’est plus un secret : la France de l’an 50 avant Jésus-Christ ne ressemblait pas tout à fait aux aventures d’Astérix. Ne serait-ce que par manque de potion magique.

Mais les Gaulois étaient-ils vraiment aussi querelleurs et peu amateurs de musique celte ? Y avait-il des druides dans tous les arbres à gui de la forêt ? Pour découvrir les réponses à toutes ces questions, le mieux est de se rendre au nord de la Bourgogne, sur le site qui a vu se dérouler la fameuse bataille d’Alésia. Un musée contemporain y côtoie la reconstitution d’une partie des doubles fortifications de l’armée de Jules César.

A une heure au nord-est de Dijon, vous avez rendez-vous avec l’Histoire pour un moment instructif et ludique.

Le MuséoParc Alésia, un musée à l’esprit gallo-romain

Le Centre d’interprétation du MuséoParc Alésia impressionne dès l’entrée, avec deux armées monumentales qui s’affrontent au-dessus de la tête des visiteurs.

Ensuite, les épisodes de la bataille sont abordés en détails, de l’armement des deux parties à la reconstitution des fouilles menées à l’époque de Napoléon III. Une magnifique frise conte entre autres le passage d’une rivière par l’armée romaine, à regarder en détails !

Les collections permanentes du MuséoParc présentent ainsi, de manière impressionnante, les ennemis présents lors du siège d’Alésia : les peuples nommés « gaulois » par César dans La Guerre des Gaules, et les légions romaines du même César.

Les différents épisodes de l’encerclement, de la tentative de libération puis de la reddition de l’oppidum d’Alésia sont contés en vidéo, en cartes et en vestiges.

Enfin, la vision de « nos ancêtres les Gaulois » est remise au goût du jour au fil des découvertes archéologiques récentes.

visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne
visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne

Alésia, une colline et deux enceintes

Pour soumettre Vercingétorix et ses armées, les Romains ont construit deux enceintes en un temps record : l’une pour faire face à Alésia, la seconde (21 km de fortifications) pour faire face aux armées de secours. Sur la terrasse du MuséoParc, la vue sur les collines jadis fortifiées donne une idée très précise de la performance romaine.

visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne

Le MuséoParc a logé dans la plaine, à ses pieds, une reconstruction grandeur nature des fortifications romaines. Derrière ces élévations, des associations spécialisées dans la reconstitution historique font, en haute saison, des démonstrations des techniques de combat romaines et gauloises et de vie en bivouac romain.

visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne
visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne

Alésia, une ville gallo-romaine et un empereur

C’est le moment pour monter sur les hauteurs de la douce colline d’Alésia. La ville a survécu à la reddition de Vercingétorix et vécu plusieurs siècles comme typique ville gallo-romaine avec ses thermes, monuments publics et demeures confortables. Puis, au 19e siècle, le lieu devenu un village nommé Alise Sainte-Reine séduit un archéologue amateur impérial : Napoléon III. Il y édifie une immense statue de Vercingétorix auquel il donne ses traits, moustache en sus. Admirer cette statue et son point de vue de la région, faire voyager les répliques de la statue dans le monde entier (comme le nain de jardin dans le film Amélie Poulain) est devenu un incontournable !

Quand et comment visiter le MuséoParc Alésia ?

  • En voiture, Alésia se trouve à environ 2 h 30 de Paris et à 1 heure de Dijon, près de Montbard.
  • Si la voiture est pratique, elle n’est pas obligatoire : Gare TGV de Montbard, à 20 minutes (1 h entre Paris et Montbard), Gare TER des Laumes-Alésia, au pied du site. Gares desservies par les bus Transco n°73.
  • A vélo, par la Véloroute du pays de l’Auxois-Morvan : via le canal de Bourgogne.
  • Plus originale, en bateau, par le canal de Bourgogne : halte nautique de Venarey-les Laumes, à 3 km du MuséoParc Alésia.

Toute l’actualité est à découvrir sur le site du MuséoParc Alésia si vous souhaitez connaître les ateliers proposés à une date précise. En 2019, une superbe exposition titrée « Bling Bling » met la production de verre gaulois à l’honneur.

visite du MuséoParc Alésia - Bourgogne

MuséoParc Alésia

Ouvert du 15 mars au 30 novembre, 7 jours sur 7
8 € pour un adulte, 10 € avec les vestiges.
4,50 € pour les juniors, 6 € avec les vestiges. 

Que voir autour du MuséoParc Alésia ?

  • Le château de Bussy-Rabutin (7 km) ;
  • Le village de Flavigny et ses bonbons à l’anis (7,5 km) ;
  • L’abbaye de Fontenay (16 km) ;
  • La Grande Forge de Buffon (23 km).
  • La Halte nautique de Venarey-les-Laumes (Canal de Bourgogne – 3 km).
  • La Véloroute jusqu’à Venarey-les-Laumes.

Merci à Susanne pour avoir partagé sa visite avec nous sur le blog !
Crédits Photos : © MuséoParc Alésia –  © Sonia Blanc  © S.Pitoizet © C. Richters / © Claude Valette

Laissez un commentaire