voyage en Islande : piscine

Piscine à ciel ouvert en Islande

Classé dans : Découvertes | 1

Si en France, nous sommes adeptes des piscines extérieures durant la période estivale, les Islandais ont une toute autre approche de la baignade…

Voyage en Islande - blue lagoonEn Islande, peu de touristes échappent à la tentation du Blue Lagoon, proche de la capitale. Eau émeraude, très chaude, forcément, c’est attirant ! Mais ce n’est pas de cette expérience dont je veux vous parler ici, mais bien de mon passage dans une piscine municipale en Islande avec ma fille.

D’entrée de jeu, je vous préviens : je suis « tendance frileuse », mais je ne sais pourquoi j’ai eu cette envie de me plonger dans cette piscine, à 3 minutes de notre chalet islandais ! Alors que mon conjoint et mon fils faisaient la sieste, ma fille et moi sommes allées à cette fameuse piscine extérieure.

D’abord, il a fallu nous faire comprendre (en même temps, la caissière se doute bien ce qu’on venait faire !) : j’ai baragouiné 3 mots d’anglais incompréhensibles, la caissière m’a fait des grands yeux, je lui ai tendu des pièces de monnaie… et elle a pris ce qui semblait être le montant pour nos 2 entrées !

Ensuite on laisse nos manteaux et chaussures dans le hall, entouré de petits bancs et de portes manteaux, comme dans une école en France (sauf qu’on est dans une piscine). Des casiers fermés sont mis à disposition pour les effets personnels. Dans les vestiaires collectifs (non mixtes), chacun laisse ses vêtements sur les bancs. Avec ma fille, nous faisons de même et nous découvrons une affiche géante expliquant la bonne façon de prendre sa douche avant d’accéder aux bassins. Je l’avais lu dans un guide mais ça se confirmait : il faut prendre notre douche nues, et bien frotter partout !

Si tout le monde le fait, et bien on le fait : -)

Nous voici donc dans le plus simple appareil avec des femmes islandaises. Héloïse du haut de ses 5 ans est à l’aise, mais épie du coin de l’oeil nos voisines de douche.

La piscine, véritable institution en Islande

Voyage en Islande : piscineMaillots enfilés, nous voilà propulsées à l’extérieur. On file vers le grand bassin olympique où des ados s’éclaboussent joyeusement, mais comme Héloïse ne nage pas encore toute seule, nous faisons trempette, puis je fais quelques longueurs et nous optons pour un 2e bassin. Et devinez quoi ? On oublie complètement qu’il fait froid et que tout à l’heure, de l’autre côté du grillage de la piscine, on avait nos doudounes sur le dos !

Ce 2e bassin est le rendez-vous des Islandais pour papoter. Ici, venir à la piscine pour discuter entre collègues ou amis est une habitude largement répandue. Et quelle joie de voir Héloïse se saisir des canards en plastique qui n’attendaient qu’un enfant pour barboter avec eux !

L’eau de ce 2e bassin est encore plus chaud que le bassin olympique. C’est un bassin circulaire avec l’eau entre 35 et 38°C. Un délice, quand on sait qu’il faut 10°C hors de l’eau. Nos têtes fument un peu, ça fait rire Héloïse !

Un 3e bassin est proposé, mais interdit aux enfants du fait de la température trop élevé de l’eau (45° C) : c’est le bassin par lequel on passe avant et après le sauna, placé à côté du bassin olympique.

Je me prélasse dans l’eau, j’écoute les conversations sans rien y comprendre, je souris à mes voisins… Héloïse est comme un poisson dans l’eau. Nous passerons au final 2 heures sur place…. et quand nous sommes retournées dans le hall, nos chaussures et manteaux nous attendaient tranquillement.

Une belle expérience entre filles !
Si cela vous tente, découvrez la carte interactive recensant les sources chaudes, piscines (et stations essence !) d’Islande :

Voyage en Islande : sources chaudes, piscines

Les commentaires sont fermés.