guadeloupe-petite-terre

Croisière à Petite-Terre en Guadeloupe

Classé dans : Découvertes | 1

Une excursion à la journée sur un catamaran vous tente en Guadeloupe ? On a testé… et beaucoup aimé notre croisière en catamaran vers Petite-Terre ! Vous nous suivez ?

Lors de notre séjour en Guadeloupe, nous avions envie de faire découvrir une petite île à nos enfants… à la façon de Robinson Crusoé (enfin, bien équipé,le Robinson !). Pour que l’approche se fasse en douceur et au plus près de la nature, nous avons opté pour une croisière en catamaran depuis Saint-François (ça tombe bien, on avait pris une location à 5 minutes de là – dans les terres – durant une semaine). La taille imposante du bateau et la possibilité de pouvoir bouger sans souci durant la traversée nous avait convaincus du choix de notre belle embarcation !

Rendez-vous à 7 h 30 au port (pour un départ à 8 h), on enlève nos chaussures, on stocke les affaires dans les coffres du bateau, on cherche à quelle place on va bien pouvoir se mettre – à l’avant droit, sur des petits coussins pour débuter – et nous voilà à bord du catamaran avec une majorité de familles à nos côtés. Au maximum, le cata peut accueillir 45 personnes.

Une fois sortis du port, le capitaine navigue à la voile pour notre plus grand bonheur. Gagnant en aisance, les enfants testent toutes les places possibles sur le bateau : entre le filet à l’avant et les places allongées devant le pilote, leurs cœurs balancent ! C’est leur grande première sur un bateau à voile 🙂 

Croisière à Petite-Terre à la façon de Robinson Crusoé !

Après 2 h de traversée, on aperçoit les deux ilots de Petite Terre : Terre-de-Haut au Nord et Terre-de-bas au Sud. Ce site classé « réserve naturelle » depuis 1998 est un havre de paix, avec son récif corallien, son eau transparente et son sable blanc.

Bien sûr, au vu de la beauté des lieux, nous ne sommes pas les seuls à vouloir y passer la journée : le point d’ancrage des bateaux offre un large panel de tous les types d’embarcations qui existent : bateau à moteur, speed-boat, petits ou grands catamarans. Pour toute Petite-Terre, on doit être une centaine de personnes (sans compter les iguanes dont je vais vite vous parler). Mais en s’écartant un peu de la plage principale, la nature et le calme reprennent leur droit.

guadeloupe-petite-terre

Hop… dans l’eau !

Ratant le départ de la petite excursion vers le phare de l’île et le repère des iguanes (on était trop occupés à préparer masques et tubas fournis par la Compagnie Paradoxe), on débute doucement la découverte des fonds marins. Et le top, c’est qu’Antoine, alors âgé de 4 ans, peut déjà profiter de la faune avec juste les doigts de pieds dans l’eau. On aperçoit des poissons et des petits requins qui s’approchent de nous sans risque. Héloïse, 8 ans, s’initie avec Fred à la respiration dans un tuba.

Après cette première baignade à quatre, nous déjeuner tous un peu éparpillés à l’ombre des cocotiers (en faisant bien attention à ne pas avoir de noix de coco au dessus de nos têtes !). La Compagnie Paradoxe prépare le repas, copieux et simple, boissons comprises : crudités, poisson grillé et riz, fruits.

Mais quelle surprise de se « prendre un grain » alors que le soleil était bien présent au dessus de nos têtes jusque là ! En même temps, nous qui voulions jouer les Robinson, ça nous a plutôt fait rire d’être trempés… et ce n’était pas gênant dans la mesure où l’on avait pour objectif de passer la journée dans l’eau !

A la découverte du territoire des iguanes sur Petite-Terre

Entre deux courtes averses, on emprunte le sentier menant au phare. On arrive dans le territoire des iguanes, qui forment une colonie de plus de 10 000 spécimens au dernier recensement. A chaque crissement de feuilles, on observe autour de nous, et il nous arrive souvent d’admirer l’un de ces sauriens. Rassurez-vous, ils sont parfaitement inoffensifs ne se nourrissant que de fruits et de feuilles.

Dans cette partie de l’île, le sol est rocailleux, les fourrés sont bas… tandis qu’à l’autre bout de l’île, on découvre des « beach rocks« , grandes dalles de roche allongées se perdant dans la mer.

guadeloupe-petite-terre

Initiation au snorkeling en famille à Petite-Terre

Après cette balade, on reprend la direction de la mer pour ne plus la quitter jusqu’à 16 h. Tandis qu’Héloïse et Fred goûtent aux joies du snorkeling, ils tombent nez à nez avec une carapace ! Admirer des tortues évoluant à quelques mètres d’eux a été un grand moment pour notre fille. Pendant cette escapade, je barbote la plupart du temps avec Antoine, et nous jouons sur le sable.

A l’heure du goûter, il faut songer à reprendre le large. Par petits groupes, on embarque via un mini-zodiac. Installés juste à côté du skipper, les enfants jouent et profitent du bateau comme de véritables pirates. Un dernier rafraîchissement à bord, et la marina apparaît.

Quelle journée de liberté ! Le catamaran a plu aux petits et aux grands comme l’excursion sur l’île : une escapade 100 % réussie.

guadeloupe-petite-terre

Les commentaires sont fermés.