Sur les pas de Coco Chanel - Paris

Sur les pas de Coco Chanel en France

Classé dans : Découvertes | 11

Coco Chanel est une icône de la mode. Refusant de se plier aux conventions de son époque, elle devient la première créatrice en haute-couture à la reconnaissance internationale dès le début du 20e siècle. Son envie ? Libérer le corps des femmes ! Suivez-moi dans cette découverte des lieux emblématiques qui ont marqué la vie et la carrière de Coco Chanel en France.

Avec le thème du mois de février autour du #matrimoine, le collectif EnFranceAussi m’a amenée sur les pas de Coco Chanel. Loin d’être attirée par le monde de la mode, et pas « fashion victim » pour un sou, je ne m’attendais pas à me lancer sur les traces de Coco Chanel en France avec autant de plaisir ! Mon déclic a été la lecture d’un roman pour ados alors que je m’interrogeais sur le choix d’un lieu ou monument marqué par la présence d’une femme célèbre.

La lecture de ce roman « Dans l’atelier de Coco Chanel » de Christine Féret-Fleury a été une révélation sur les apports de Coco Chanel à l’émancipation du corps des femmes et sur son incroyable parcours. Née à Saumur, c’est surtout à Paris, en Normandie et à Biarritz qu’elle laissera éclater son talent, au service des femmes. De la confection de chapeaux à la haute-couture sans oublier les parfums, Gabrielle Chanel reste encore aujourd’hui l’une des figures emblématiques de la Mode.

Chanel, une femme talentueuse, libre et visionnaire

Coco chanel libère la femme ! Avec elle, finis les corsets et les chapeaux de plus de 2 kg sur la tête. Elle s’inspire des modèles masculins pour offrir aux femmes la liberté de mouvement, d’action. En 1959, Mademoiselle Chanel dira lors d’une interview :

« Permettre aux femmes de bouger aisément, de ne pas se sentir déguisée, ne pas changer d’attitude ou de matière d’être selon la robe dans laquelle on vous a fourré ! C’est le don que je possède ».

Le dimanche 10 janvier 1971 Gabrielle Chanel meurt dans sa chambre du Ritz à l’âge de 87 ans.

La Maison Chanel a su, depuis cultiver et préserver l’Esprit Chanel.

Les dates clés de Coco Chanel

  • 9 août 1883 : naissance à Saumur de Gabrielle Chasnel, dite Coco Chanel ou Mademoiselle.
  • 1895 : à la mort de sa mère, son père la place à l’orphelinat dans l’abbaye cistercienne d’Aubazine, en Corrèze. Elle y apprend la couture !
  • 1910 : inauguration de sa toute première boutique « Chanel Modes » 11 rue Cambon à Paris, sous l’impulsion de son riche compagnon Arthur Capel, surnommé « Boy ». Elle est alors modiste et ne confectionne que des chapeaux.
  • 1912 : ouverture de sa boutique à Deauville. Elle y conçoit chapeaux et vêtements pour femmes.
  • 1915 : ouverture de sa boutique à Biarritz où elle crée sa première collection haute-couture.
  • 1918 : nouvelle ouverture de boutique à Paris au 31 rue Cambon pour y installer aussi un salon et ses ateliers.
  • 1921 : lancement du parfum N°5, signé Ernest Beaux.
  • 1924 : la « Société des Parfums Chanel » est créée pour lancer sa première collection de maquillage.
  • 1931 : départ pour Hollywood où elle crée des costumes de films.
  • 1932 : lancement de son unique collection de haute-joaillerie, dans son hôtel particulier du 29, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris.
  • 1939-1954 : fermeture de sa maison de couture : 4000 ouvrières sont licenciées ! De 1944 à 1954, elle s’installe à Lausanne.
  • 1954 : à 71 ans, elle donne une seconde vie à sa maison de couture.
  • 1971 : mort de Coco Chanel le 10 janvier au Ritz où elle résidait. Elle est enterrée au cimetière du Bois-de-Vaux, à Lausanne.


Le Paris de Chanel : de la rue Chambon au Ritz

https://www.chanel.com/fr/mode/news/2016/12/chanel-s-paris.html

  • 21, rue Cambon
    Première boutique Chanel ouverte en 1910, initialement dédiée aux chapeaux.
  • 31, rue Cambon
    Les Ateliers de Haute Couture, l’appartement de Gabrielle Chanel et le Studio de création.
  • 29, rue du Faubourg Saint-Honoré
    L’hôtel particulier où Coco Chanel s’intalle avant de préférer poser définitivement ses valises au Ritz Paris. Elle y présenta sa première collection de Haute Joaillerie « Bijoux de diamants » lors d’une exposition en 1932.
  • Le Ritz – 15, place Vendôme
    L’Hôtel Ritz Paris, créé en 1898 par César Ritz, où résida Gabrielle Chanel entre 1935 et 1971.

Pour découvrir la suite occupée par Coco Chanel au Ritz, il vous faudra débourser près de 32 000 euros la nuit (oui, oui c’est le bon tarif, je ne me suis pas trompée !). Sinon vous pouvez admirer l’intérieur de cet appartement de 188 m2, avec vue sur la place Vendôme, sur le site web de l’hôtel :

Source : https://www.ritzparis.com/
Source : https://www.ritzparis.com/


Deauville : la station balnéaire de Coco Chanel

Boutique : 11 avenue Lucien Barrière à Deauville.

CocoChanel fait de la couleur du sable de Deauville sa couleur préférée : « le beige me plait, et il sera toujours à la mode« . Elle va aussi s’inspirer des tenues des marins – chandail marinière en tête – pour ses créations. Fan d’équitation, elle passe aussi de longs moments à l’hippodrome de Deauville (Boy a une écurie de polo et elle monte régulièrement à cheval à califourchon comme les hommes à l’époque !). Saviez-vous que la cravate, la casquette ou la chemise qu’aimait tant Coco Chanel lui auraient été inspirées par les tenues des palefreniers ? L’utilisation qu’elle va faire du jersey, lui vient aussi des maillots de polo. Même si la matière est difficile à coudre, sa souplesse vont en faire un élément moteur dans ses collections.
Enfin, quand vous admirez un sac Chanel avec son fameux matelassé, pensez qu’il a été inspiré des tapis de selle ! Laissez-vous entraîner par ce reportage d’Arte sur les traces de Coco Chanel à Deauville : https://www.arte.tv/fr/videos/103209-001-A/coco-chanel-a-la-mode-de-deauville/

Bon à savoir : en septembre 2020, à l’occasion de la 46e édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville, la place située sur la Presqu’île et qui borde le bassin Morny a été baptisée du nom de Gabrielle Chanel.

Chanel et Biarritz

Mais comment Chanel débarque à Biarritz ? Lors de la Première Guerre Mondiale, les riches parisiennes qui étaient parties dans leurs villas de Deauville fuient la cote normande pour rejoindre Biarritz, plus loin du conflit.

Coco Chanel suit le mouvement, et va ouvrir une boutique très prisée de toutes ces femmes riches et des aristocrates espagnoles. Elle reçoit dans la villa Larralde située rue Gardères, face au Casino, les femmes les plus en vue de l’époque. Les ateliers se situent juste derrière.

C’est ici, qu’elle décide de raccourcir les longueurs des robes et de dégager les chevilles de l’entrave du tissu. C’est aussi à Biarritz qu’elle invente sa veste trois quarts en jersey.

De 1915 à 1925, il n’est pas rare de croiser Coco Chanel à l’Hôtel du Palais de Biarritz et au Casino.

Dès 1917, de nombreux riches russes investissent à Biarritz pour fuir la révolution bolchévique. Elle fait la connaissance du prince Dimitri dont elle tombe amoureuse. Et c’est avec lui qu’elle crée le fameux parfum n° 5 de Chanel !

En 1930 elle ferme sa boutique à Biarritz, invitant ses meilleures couturières à la suivre dans son atelier parisien.

Passion au château de Beaumesnil

C’est sa rencontre avec le grand-duc Dimitri Pavlovitch (en exil suite à sa participation à l’assassinat de Raspoutine) qui mène Coco Chanel au château de Beaumesnil dans l’Eure. La légende raconte que c’est auprès de ce riche russe qu’elle trouva l’inspiration pour le parfum n°5.

Le château de Beaumesnil est splendide avec sa façade de style florentin, et son parc de 40  hectares. Il a été construit en 1633 à la demande du Baron de Beaumesnil par amour pour sa femme. Depuis les années 60, il appartient à une Fondation. Depuis 2015, la société « Tous au château » est en charge de l’exploitation du domaine.

Richement décoré, le château ouvre à la visite une quinzaine de pièces et son parc romantique, avec le labyrinthe de buis, des bassins, des statues, des parties boisées qui ponctuent votre flânerie.

Bon à savoir : le château abrite l’une des plus grandes collections privée de reliures anciennes.


Villa « La Pausa » Roquebrune-Cap-Martin

Nous finissons sur la Côte d’Azur pour cette dernière étape dans la vie de Mademoiselle Chanel. Elle fait construire une splendide villa provençale à Roquebrune Cap Martin en 1928. Avec 1000 m2 habitables et avec un parc de 4 hectares, Chanel en fait un lieu de vie et de réception pour ses amis prestigieux comme Cocteau, Dali ou le duc de Westminster.

Autant vous dire que me plonger dans cette recherche des lieux emblématiques de la vie de Coco Chanel m’a donné quelques envies d’escapade !

Crédits Photos : en Une https://www.flickr.com/photos/53035820@N02/5963585638

logo #EnFranceAussi

Cet article a été réalisé dans le cadre du challenge mensuel du joyeux collectif #EnFranceAussi pour la promotion du voyage en France.

Pour février 2022, Paule Elise, du blog 1916 kilomètres, Audrey du blog Arpenter le chemin et Delphine du blog In Rando Veritas nous ont proposé le thème : « Matrimoine ».

11 Responses

  1. Delphine

    Ohh mais j’adore ! Génial de voir comment les lieux ont influencé les créations de Coco Chanel. Pour compléter la visite, je te conseille d’aller voir l’abbaye d’Aubazine, en Corrèze, où les entrelacs des vitraux auraient inspiré Coco Chanel pour son logo.

    • Sandrine

      Merci Delphine pour l’info sur l’abbaye ! En fait je n’ai pas creusé la piste de l’abbaye car certaines biographies laissent penser que Coco Chanel n’y aurait pas passé son enfance mais aurait un peu réécrit son histoire. Comme je ne savais pas quelle version de son histoire gardée, j’en ai juste fait mention. Bonne journée, Sandrine

  2. Pierre

    Super bonne idée, ce parcours. Là, j’ai très envie de séjourner dans sa villa de la Côte d’Azur !! 🙂

    • Sandrine

      Bonjour Pierre, C’est vrai que sa villa a l’air pas mal du tout (enfin si c’est pas moi qui fait le ménage vu sa taille !) ;-). Bonne journée, Sandrine

  3. Martine Barbier

    Je découvre beaucoup de choses de sa vie, que je ne connaissais pas dans ton article ! C’est vrai que cela donne envie de faire une petite escapade dans les endroits où elle a habités.

    • Sandrine

      Merci Martine ! Faire des recherches sur Coco Chanel a été passionnant alors que je ne m’intéresse pas spécialement à la Mode ! Cela m’a ouvert des portes et donné envie d’aller au château de Beaumesnil ou encore d’aller flâner à Deauville en pensant à elle. Bonne journée, Sandrine

  4. eimelle

    et tu donnes à ton tour totalement envie de découvrir ces lieux! Je m’aperçois que je ne connaissais pas grand chose de sa vie!

    • Sandrine

      Lire le roman ado sur Coco Chanel a été un déclic qui m’a donné envie d’en savoir plus sur cette femme dont le nom est si connu, mais dont on ignore la vie en fait ! J’ai très envie d’aller visiter tous ces lieux désormais. Bonne journée, Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *