parc-national-kakadu-australie

Australie : que faire dans le parc national de Kakadu ?

Classé dans : Découvertes | 1

Entre ses zones humides, ses escarpements rocheux et ses incroyables peintures rupestres, le parc national de Kakadu est à mettre à votre programme d’escapades depuis Darwin en Australie.

Localisé dans le Territoire du Nord en Australie à 250 km de Darwin, le parc national de Kakadu est le plus grand parc national d’Australie. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Il abrite la plus grande variété d’écosystèmes du continent australien dont de vastes étendues de savanes boisées, des forêts ouvertes, des plaines inondées, des mangroves, des zones côtières et des forêts de mousson. Il ne lui manque qu’une zone aride pour couvrir l’ensemble des paysages australiens !

La variété de sa flore et de sa faune sont également remarquables.

Kakadu constitue une réserve archéologique et ethnologique unique au monde car les terres sur lesquelles il s’étend ont été habitées en permanence depuis 40 000 ans. Ses peintures rupestres donne un aperçu tout à fait exceptionnel des pratiques de chasse et de cueillette, de la structure sociale et des cérémonies rituelles des sociétés autochtones. 

Que faire dans le parc national de Kakadu ?

  • Randonnez avec un guide pour apprécier les paysages somptueux ;
  • Observez la diversité de la flore et la faune ;
  • Découvrez les secrets des plantes avec un guide aborigène ;
  • Admirez les chutes d’eau de Jim Jim ;
  • Faites un tour en bateau sur la rivière d’East Alligator et la Yellow Water ;
  • Découvrez les majestueuses Twin Falls ;
  • Contemplez les peintures rupestres, notamment à Ubirr.

Les prix des pass d’accès pour une visite du parc de Kakadu varient en fonction de la période de l’année. Renseignez-vous et réservez directement en ligne sur le site officiel (environ 40 dollars pour un adulte). La meilleure période pour y aller va de mai à septembre, période où la pluviométrie est la plus faible… et la température moyenne d’environ 25 ° C.

Sur place, ne plaisantez pas avec les crocodiles. Si ceux d’eau douce sont « inoffensifs », les crocodiles marins (appelés « Salties ») sont très agressifs… Qu’on se le dise !

Notre coup de coeur : Nourlangie Rock

Pas moins de 5 000 sites aborigènes ont été découverts au sein du parc national de Kakadu, notamment à Ubirr, avec des abris, des outils de pierre, des pierres à polir, de l’art rupestre et de l’ocre de cérémonie.

Ces peintures rupestres représentent des animaux, des chasseurs armés et des personnages du Temps du Rêve, tels que Namarrgon, l’Homme-foudre et Ngalyod, le Serpent arc-en-ciel.

A Ubirr Rock, dans le nord-est de Kakadu, vous pouvez voir certains des plus beaux exemples d’art « radiographique » du monde.  La plupart de ces peintures, dans lesquelles les os des animaux sont aussi visibles que leur apparence extérieure, ont moins de 1 500 ans.

Notre coup de coeur va au site de Burrunggui, également appelé Nourlangie Rock. Les abris contiennent des peintures étonnantes qui représentent le Rêve, avec des représentations des esprits Namandi, des figures à la fois masculines et féminines.

parc-national-kakadu-australie

parc-national-kakadu-australie

parc-national-kakadu-australie

Et après le parc Kakadu ?

Nous vous proposons de prolonger votre découverte de Kakadu et du Territoire du Nord par une « croisière » en barque sur Mary River (pour observer les crocodiles de près… mais avec la plus grande prudence), une journée en kayak sur Katherine River (c’est là que j’ai nagé pour la 1re fois à côté de tortues) ou encore une exploration du parc national de Litchfield.

Laissez un commentaire