visite-angouleme-festival-BD

Angoulême, une ville boostée par la BD

Classé dans : Témoignages | 1

En janvier, Angoulême est une ville en pleine effervescence ! C’est LA période à laquelle il faut visiter cette ville de Nouvelle-Aquitaine si l’on est fan de BD ! Le festival international de BD d’Angoulême attire chaque année des centaines de visiteurs… une occasion à saisir pour découvrir les richesses de l’art roman, le street art et le cognac qui font la renommée de cette région charentaise.

Si la BD est au coeur du développement économique, Angoulême a d’autres attraits touristiques, comme l’évoque Sylvain Couty, directeur de l’Office de tourisme d’Angoulême :

Angoulême est immanquablement associée au Festival international de la BD. Comment s’est construite, au fil des années, cette image d’une ville du 9e Art ?

C’est sous l’impulsion de 3 passionnés de BD :

  • Francis Groux, père du premier festival de la BD en 1974 à Angoulême,
  • Jean Mardikian, élu à la Mairie d’Angoulême à l’époque et qui a cru à ce projet
  • et enfin Claude Molinerti, qui avait déjà participé à créer un évènement BD en Italie que ce projet un peu fou à vu le jour.

Avec peu de moyens et beaucoup d’enthousiasme, les grands noms de la BD se sont donnés rendez-vous à Angoulême le dernier week-end de janvier pour prendre le temps de se rencontrer mais aussi et surtout de rencontrer les passionnés de la bande dessinée.

Depuis cette date, le Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême s’est développé et avec la démocratisation de la BD dans le monde entier, cet évènement s’est de plus en plus internationalisé pour devenir le plus grand festival de BD du monde.

visite-angouleme

Quels sont les lieux emblématiques de la ville tournés vers la BD ?

Depuis plus de 40 ans, la ville a su se construire une image pérenne autour de la BD. En premier lieu, la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image qui accueille le musée de la BD, une librairie avec le plus grand nombre de référence BD d’Europe, une résidence d’auteurs et une bibliothèque.

La ville dispose également d’un parcours de murs peints – 25 à ce jour – et unique en son genre qui permet de découvrir l’ensemble du patrimoine architectural et historique de la ville avec une touche BD.

De nombreux clin d’œil à la BD sont faits au travers des bus de la ville, des boîtes aux lettres et des plaques de rues en forme de bulle BD. Il y a également le Buste d’Hergé qui rappelle sa venue lors du festival de 1977.

Lors de l’édition 2017,  un obélisque géant – offert par l’Institut René Gosciny – a été inauguré.

visite-angouleme

Durant le Festival de la BD, quels conseils pourriez-vous donner aux visiteurs ?

L’évènement se déroule en centre-ville. Je conseille donc aux visiteurs qui viennent avec leur véhicule personnel de se garer à proximité du centre ville. L’essentiel des sites à visiter (bulles BD et les chapiteaux) ainsi que les lieux d’expositions sont tous accessibles facilement à pied.

Les transports en commun peuvent être pris pour aller au musée de la BD, lieu un peu plus excentré.

Pour la billetterie, 2 solutions : se rendre sur les sites de vente situés place du champ de mars ou venir à l’Office de tourisme (le temps d’attente y est généralement plus court).

Pour ceux qui cherchent un hébergement, l’Office de tourisme référence des hébergements chez l’habitant.

visite-angouleme

Quelle est l’ambiance de la ville durant le Festival international de BD d’Angoulême?

C’est un festival, l’ambiance est donc détendu et bon enfant. Il faut malgré tout être patient notamment le samedi pour pouvoir rentrer dans les bulles car il y a un peu d’attente.

L’ambiance est très festive le soir avec beaucoup d’animations dans les bars et restaurants de la ville.

Quels sont les autres atouts du Pays d’Angoulême ?

Le Pays d’Angoulême dispose du label « Pays d’Art et d’Histoire ». L’essentiel du patrimoine est roman, la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême est d’ailleurs l’une des rares à être romane sur le territoire régional.

La présence du fleuve Charente offre également un large choix d’activités sur et autour de l’eau très appréciées l’été : descente en canoë, aviron, promenade en bateaux électrique, bateau-restaurant et espaces de baignade.

Enfin, Angoulême offre également d’autres festivals pour les passionnés de vieilles voitures avec le Circuit des Remparts en septembre, pour les passionnés du cinéma le Festival du Film Francophone en août.

visite-angouleme

Pour les amoureux de nature, pouvez-vous nous parler de la coulée verte et des Eaux claires ?

La Coulée verte est l’ancien chemin de hallage. Il a été aménagé par l’agglomération afin de permettre aux Angoumoisins et aux visiteurs de se promener le long du fleuve. C’est un site adapté à la promenade à pieds et en VTC ou VTT qui part du plan d’eau de Saint-Yrieix et qui va jusqu’à l’ancien moulin à papiers de Fleurac situé sur la commune de Nersac soit 15Km (30 aller-retour).

Le site de la Vallée des Eaux Claires est un site remarquable notamment pour la pratique de l’escalade. Ce site a été aménagé et mis en valeur au travers d’un sentier d’interprétation qui reprend l’ancienne voie romaine et met en avant les spécificités faunistiques et floristiques de ce lieu.

Notre territoire offre également d’autres sites naturels à visiter sur la Vallée de L’Anguienne et les Brandes de Soyaux notamment également aménagés avec un sentier d’interprétation.

Depuis 2016, l’Office de tourisme a créé 2 chasses au Trésor type géocaching très appréciées par les visiteurs.

visite-angouleme

Aux portes d’Angoulême, on découvre le vignoble de Cognac. Quelle visite conseillez-vous pour devenir incollable sur cette eau-de-vie ?

A proximité d’Angoulême, vous pouvez découvrir le Cognac et le Pineau des Charentes auprès de plusieurs producteurs. Je vous encourage à visiter la Maison ABK6 à Claix, les Pineaux Roussilles à Linars ou bien la GAEC Sazaris à Fléac.

Crédit Photos : © Office de tourisme d’Angoulême.
Première parution : janvier 2017.

Laissez un commentaire