visite du fort de Schoenenbourg

Emouvante leçon d’Histoire au Fort de Schoenenbourg

Classé dans : Découvertes | 0

Ce fort de la Seconde guerre mondiale avait la réputation d’être indestructible. Faites un saut dans le passé (sans aucun risque aujourd’hui !) au Fort de Schoenenbourg durant votre séjour en Alsace.

En approchant du fort alsacien, vous serez étonnant du côté paisible du lieu. Une forêt dans laquelle émerge l’entrée des munitions… devenue l’entrée des visiteurs du fort. Quel contraste entre le calme apparent, et ce qu’ont du vivre les soldats en 1939-1940 !

Au fort de Schoenenbourg (dans le Bas-Rhin), vous allez arpenter 3 km de galeries souterraines à une température ambiante de 12 degrés… la petite laine s’impose 🙂
Si vous êtes sujet à la claustrophobie hélas, la visite dure de 2 à 3 heures sous terre…

visite-fort-schoenenbourg

La visite du Fort de Schoenenbourg éclaire sur la tactique française durant la Seconde Guerre mondiale. C’est un lieu incroyable de vie sous terre, qui abrita 600 soldats en 1939-1940. En passant les portes de ce fort, vous avez rendez-vous avec le quotidien de ces soldats français qui ont vécu 10 mois sous terre non stop (une année scolaire !).

visite-fort-schoenenbourg

visite-fort-schoenenbourg

Si l’implantation de ce fort de la ligne Maginot est arrêtée en 1928, il faudra attendre 1935 pour que le gros oeuvre soit achevé. Entre un terrain peu propice à la construction et des budgets mouvants, le fort fait pourtant partie des ouvrages militaires les plus remarquables en Alsace.

Son exploit ? Avoir résisté aux assauts allemands jusqu’à la déclaration de l’Armistice (22 juin 1940). Il est pourtant l’ouvrage qui a été le plus bombardé dans la région ! Les soldats ont ainsi honoré jusqu’au bout leur devise : « On ne passe pas ! ».

Petit rappel sur la Ligne Maginot

La ligne Maginot tire son nom du ministre de la Guerre André Maginot. C’est une ligne de fortifications construite par la France le long de ses frontières avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie de 1928 à 1940. Hélas son inventeur ne verra pas la fin de son ouvrage de défense. Il meurt dès 1932.

La ligne Maginot devait permettre d’éviter toute attaque surprise, et surtout protéger l’Alsace et la Lorraine. Elle avait aussi pour objectif de servir de base à une contre-offensive, et de « forcer » les Allemands à remonter par la Belgique.

visite-fort-schoenenbourg

 

On estime à 630 hommes, l’effectif maximum qui a pu être présents dans le fort durant la Seconde guerre mondiale.

A noter : vous pouvez également visiter le site du Four à Chaux, autre ouvrage important de la Ligne Maginot, situé à 12 kilomètres de Schoenenbourg.

 

Pourquoi visiter le fort de Schoenenbourg ?

  • ce fort est présenté comme le « fort type » de la ligne Maginot ;
  • il présente des installations souterraines particulièrement bien développées (plus de 3 km à 30 m sous terre) avec les installations les plus « high tech » possibles pour l’époque ;
  • un agencement optimisé de tous les services pour résister à l’ennemi durant 3 mois sans craindre de pénurie (casernement, cuisine, réserves d’eau et de carburant, etc.).
  • Des équipements typiques y sont conservés et des objets du quotidien, tels que les structures médicales, la centrale électrique, la cuisine, les réserves de munitions, etc.
  • Il a résisté à tous les assauts ! Seuls 2 morts ont été à déplorer côté français.

visite-fort-schoenenbourg
visite-fort-schoenenbourg
visite-fort-schoenenbourg

 

Que découvrir pendant la visite du fort de Schoenenbourg ?

C’est une leçon d’histoire qui défile sous vos yeux ! Bien mieux que ne le ferait un livre, la descente à 30 m sous terre éclaire sur l’histoire du lieu, et de la stratégie des combattants durant la Seconde guerre mondiale. Vous parcourez des galeries liées aux combats avec la tourelle de tir, et puis vous entrez dans les lieux de vie des soldats.

visite-fort-schoenenbourg
visite-fort-schoenenbourg
visite-fort-schoenenbourg
visite-fort-schoenenbourg

Imaginez les soldats assoupis dans des hamacs près des machineries électriques, attablés dans les galeries pour prendre leurs repas, entassés à 36 dans une chambre, ou encore en train de pousser les wagonnets remplis de munitions. Et le bruit de la tuyauterie, et de la ventilation était constant !

Chapeau bas aux bénévoles qui font vivre ce lieu et transmettent leurs connaissances sur la période. Si vous avez la chance d’échanger avec Mélanie près des moteurs électriques, vous ressortirez de votre visite avec de nombreuses anecdotes ! Merci à elle 🙂

visite-fort-schoenenbourg

La visite du fort interpelle et a fait jaillir de nombreuses questions à nos enfants. Durant la visite comme après, cela a permis de discuter de la Seconde Guerre mondiale, et de l’ancrer dans le quotidien des soldats.

Des chiffres étonnants sur le fort de Schoenenbourg

Point stratégique pour protéger l’Alsace du nord, le fort de Schoenenbourg est la fortification de la Ligne Maginot qui a le plus combattu durant la Seconde guerre mondiale.

Plus de 17 000 obus tirés depuis le fort en 10 mois (de septembre 1939 à juin 1940) mais aussi une centaine de bombes tirés par l’ennemi !

  • 15 792 obus tirés de 75mm,
  • 682 obus tirés de 81mm,
  • 56 obus reçus de 420mm,
  • 33 obus reçus de 280mm
  • 160 bombes d’avion reçus
  • 3 000 obus de 150 mm et 105 mm reçus.

visite-fort-schoenenbourg

Informations pratiques :

Fort de Schoenenbourg
Route du Commandant Reynier
67250  Hunspach

Laissez un commentaire