visite-chateau-ecouen

Mes 3 coups de coeur au château d’Ecouen

Classé dans : Découvertes | 0

Dans le Val d’Oise, le château d’Ecouen abrite le musée de la Renaissance. J’y ai découvert quelques collections de toute beauté à voir absolument lors de votre prochaine visite dans cette demeure royale.

A 20 kilomètres au nord de Paris, le château d’Ecouen est l’écrin choisi pour les collections nationales de la Renaissance dès 1977.

Edifié par Anne de Montmorency, ministre de François 1er et Henry II, le château d’Ecouen figure parmi les plus beaux témoignages de l’architecture de la Renaissance.

A noter : malgré son prénom, Anne est un homme 😉

visite-chateau-ecouen

 

Le Plafond de la chapelle du château d’Ecouen

 

Dès le début de votre visite du château d’Ecouen (Ile-de-France), vous allez découvrir l’une des plus belles pièces de cette demeure seigneuriale : la chapelle.

Si votre regard va se porter en premier sur le tableau de droite – l’immense reproduction de La Cène de Léonard de Vinci (datant de 1506) – levez les yeux sur le plafond et les angles de la chapelle. Somptueux, non ? A 13 mètres de haut, la voûte peinte met en avant des éléments héraldiques célébrant le propriétaire du château. Pour veiller sur les visiteurs, des statues polychromes des 4 Pères de l’Eglise (St Ambroise, St Grégoire, St Jérôme, St Augustin) trônent à chaque angle.

visite-chateau-ecouen
visite-chateau-ecouen
visite-chateau-ecouen
visite-chateau-ecouen
visite-chateau-ecouen

A la Renaissance, imaginez les murs recouverts de tableaux, l’entrée à droite de l’autel occultée par des boiseries, et les vitraux décorés de scènes bibliques.

Un Incroyable automate

Trônant au milieu d’une petite salle dédiée à l’orfèvrerie, vous allez tomber sous le charme de ce navire automate. Ciselée dans du laiton doré, cette oeuvre est connue sur le nom de nef automate « dite de Charles Quint ».

visite-chateau-ecouen

Si l’automate ne bouge pas dans sa vitrine, vous pouvez vous rendre compte de la prouesse technologie et de la minutie de chaque pièce de cette oeuvre allemande en visionnant le court film mis à disposition juste à côté. Cette pièce d’orfèvrerie est en fait une horloge datant du XVIe siècle.

Visionnez en ligne la vidéo projetée au musée de la Renaissance !

Ce galion à trois mâts cache l’un de ses canons dans la figure de proue en forme de dragon. Mon coup de coeur va pour tous les personnages de marins, au format miniature, et surtout à ceux qui sonnent l’heure ! Saurez-vous y retrouver l’empereur Charles Quint ?

Prenez le temps d’admirer aussi dans cette pièce, la sphère céleste, les cadrans solaires et les montres. Vous ne saurez plus où donner de la tête… et vous trouverez votre montre, aussi sophistiquée soit elle, vraiment banale à côté de ces objets d’art.

visite-chateau-ecouen
visite-chateau-ecouen

La statuette de Daphné

A l’étage du musée national de la Renaissance, vous allez faire connaissance de Daphné. Mais de qui s’agit-il ? Dans les métamorphoses d’Ovide, vous pouvez découvrir la légende de la nymphe Daphné : pour échapper aux ardeurs d’Apollon, elle est métamorphosée en laurier.

Au château d’Ecouen, la statuette figurant la nymphe Daphné est exposée dans une vitrine dans le coin d’une salle. Discrète, mais si majestueuse ! Le sculpteur l’a immortalisée à l’instant même où débute la métamorphose en végétal. Cette statuette est une oeuvre faite d’argent et de corail. Les cheveux et les vêtements de la nymphe sont dorées offrant un contraste très réussie quand on admire Daphné.

visite-chateau-ecouen

Elle est l’oeuvre de Wenzel Jamnitzer, artiste allemand du XVIe siècle.

visite-chateau-ecouen

Au delà de mes coups de coeur, je vous recommande vivement le musée national de la Renaissance pour ses tapisseries, ses objets précieux, ses décors de cheminée, ses vitraux et sa galerie des armes et armures.

Crédits Photos – Une : © PWP/Rmn-GP – Photos d’illustration : © One Two Trips

Laissez un commentaire