suisse-visite-chateau-chillon

Chillon, joyau suisse du lac Léman

Classé dans : Découvertes | 0

Vous séjournez en Suisse ou en Haute-Savoie ? Faites une étape à Veytaux pour découvrir le splendide château de Chillon sur la rive suisse du lac Léman, près de Montreux.

Juché sur un îlot rocheux du lac Léman, le château de Chillon offre un double visage aux visiteurs, ce qui lui confère un charme fou. En arrivant en bateau, Chillon dévoile les atours d’un château d’apparat avec ses belles fenêtres gothiques. Si vous arrivez par la terre ferme, par contre, c’est un château militaire qui vous accueille, avec ses douves, tours de défense et chemin de ronde.

suisse-visite-chateau-chillon

Positionné sur l’axe nord/sud de l’Europe, conduisant de la France à l’Italie, Chillon gardait le passage entre la montagne et le lac, l’accès entre le Pays de Vaud et le Chablais. Véritable carrefour du commerce international dès le XIIe siècle, sa situation profite à la Maison de Savoie contrôlant les passages alpins dès le siècle suivant.

Avec les taxes rapportées par le commerce international, Chillon a permis aux Comtes de Savoie d’engranger de grandes mannes financières et ainsi d’étendre leur pouvoir dans le Pays de Vaud.

Le château a ainsi connu trois grandes périodes que l’on découvre à travers les 43 salles aménagées pour le public :

  • la période savoyarde (du XIIe siècle à 1536) ;
  • la période bernoise (de 1536 à 1798) ;
  • la période vaudoise (1798 à aujourd’hui).

 

Avec sa muséographie moderne et ses expositions temporaires, ses visites guidées thématiques et ses dégustations de vin, le plus connu des châteaux suisses renouvelle chaque année son attractivité.

suisse-visite-chateau-chillon

Bon à savoir : le château possède un domaine de 12 500 m2 de vigne. Il est d’ailleurs possible de mettre son vin en bouteille au château lors d’ateliers thématiques !

 

Remontez le temps à Chillon

 

Imaginez le château au fil des siècles, tel est le pari de la visite du château de Chillon. De forteresse à résidence princière, le grand écart se vit à Chillon !

Au XIIIe, c’est une forteresse abritant de nombreux militaires en charge de garder ce lieu stratégique pour les Comtes de Savoie. Dans les caves que l’on visite, on imagine aisément les entrepôts qui devaient permettre au château d’être autonome en cas de siège. Les caves et leurs splendides voutes gothiques retrouvent aujourd’hui leur vocation à abriter les tonneaux de vin réalisé à partir des vignes au alentours.

suisse-visite-chateau-chillon

En 1290, les provisions laissent la place à des prisonniers ! François Bonivard fut certainement le plus célèbre des prisonniers du château, passant 6 ans de sa vie dans ce sous-sol sans confort ni ouverture sur l’extérieur. Il doit sa postérité à Lord Byron qui immortalisa son calvaire dans un poème devenu célèbre « The Prisoner of Chillon ».

En découvrant la poterne, vous revivrez intérieurement la fuite des partisans du Duc de Savoie en 1536 lors de l’attaque des Genevois.

Remontez ensuite dans les hauteurs du château. Une toute autre ambiance vous attend. Les salles d’apparat rappellent le faste de la résidence princière. J’ai particulièrement aimé les peintures murales (« à la détrempe ») des différentes pièces du château. Mon coup de coeur est certainement la salle des armoiries avec sa frise polychromes courant sur les hauteurs des murs.

suisse-visite-chateau-chillon

Et que dire de ces immenses fenêtres travaillées avec élégance et donnant sur le lac ? Somptueuses !

Grimpez encore un peu plus dans le château, et vous voici dans les tours de garde, le donjon et sur le chemin de ronde. Ici, c’est la fonction de Défense qui est mise à l’honneur avec notamment des armes et armures exposées.

suisse-visite-chateau-chillon

Enfin les cours, lieux de vie durant plusieurs siècles offrent aujourd’hui des espaces ouverts et lumineux, donnant la sensation d’une cité aérée et vivante.

suisse-visite-chateau-chillon

 

Chillon, découvrez un lieu inspirant…

 

Lors de la visite, grâce à une courte vidéo en accès libre sur une des bornes du château, nous avons découvert que Jean-Jacques Rousseau situe une scène de son roman la « Nouvelle Héloïse » (1762) au Château de Chillon.

Lord Byron le visite également et s’en inspire pour écrire « The Prisoner of Chillon » (1816) qui décrit les souffrances de François Bonivard (1493-1570), prieur emprisonné pour ses positions anti-savoyardes.

Lamartine, Hugo et Flaubert auraient aussi particulièrement aimé le romantique de la résidence princière savoyarde.

suisse-visite-chateau-chillon

 

 

Visitez le château de Chillon avec des enfants

 

Lors de notre visite, nous avons opté pour une visite libre, avec un simple dépliant d’informations (fourmillant de détails historiques). Pour les enfants, une carte ludique du château de Chillon leur est remis à l’entrée. Elle présente deux avantages : votre enfant se situe aisément dans les pièces du château ; il a quelques défis à relever tout au long de la visite. Il existe également des visites guidées en costumes ou spécifiques pour les enfants.

suisse-visite-chateau-chillon

 

suisse-visite-chateau-chillon

Lors de notre visite, nous avons eu un immense plaisir à nous plonger dans « Médievale Factory« , l’exposition temporaire qui anime joyeusement de nombreuses salles. Elle dure jusqu’en novembre 2017, et sera certainement remplacée par une autre exposition ludique et interactive en 2018.

suisse-visite-chateau-chillon
suisse-visite-chateau-chillon
suisse-visite-chateau-chillon

 

Que faire après la visite du château de Chillon ?

 

  • Faites une excursion en bateau (de la compagnie CGN) ou enstand-up paddle pour admirer le château depuis l’eau ;
  • Découvrez la vieille-ville de Montreux (sans oublier le Freddie Mercury Memorial) et la promenade fleurie au bord du lac Léman ;
  • Laissez-vous tenter par une dégustation de vins dans les vignobles en terrasses de la Vaud ;
  • Randonnez jusqu’au Rochers-de-Naye ;
  • Visitez le Swiss Vapeur Parc.

Crédit Photo : © One Two Trips

Laissez un commentaire