notre-dame-de-paris

5 secrets à connaître sur Notre-Dame de Paris

Classé dans : Découvertes | 0

Avant de visiter Notre Dame de Paris, la plus grande cathédrale de Paris, plongez-vous dans les mystères de son histoire pour savourer pleinement votre visite au coeur de Paris.

Trônant sur l’île de la Cité à Paris, la cathédrale Notre-Dame est le monument le plus visité de la capitale devant la Tour Eiffel. Pas moins de 14 millions de visiteurs chaque année ! Partez sur les traces de Quasimodo et Esmeralda lors de votre visite de ce lieu hautement touristique et dont la vocation religieuse est toujours vivante.

A noter : si l’entrée dans la cathédrale Notre-Dame est gratuite, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée de 4 euros pour la visite du Trésor de la cathédrale.

 

Le Rectangle d’or dans la cathédrale Notre-Dame

 

Vous connaissez le fameux Nombre d’or  ou « divine proportion » ? C’est un calcul qui permet d’obtenir une proportion parfaite lors d’une construction. Les architectes de la cathédrale ont défini leur plan en respectant les proportions du Nombre d’or et du Rectangle d’or pour un équilibre parfait du volume général de la cathédrale, mais aussi des encadrements de porte. Il faudra tout de même 182 ans pour arriver à la fin du chantier de construction ! La cathédrale sort de terre en 1163 pour être achevée en 1345.

Si la façade ornée de ses statues est admirable, vous apprécierez de vous tenir à la croisée du transept à l’intérieur : vous baignerez dans la lumière des deux immenses rosaces qui éclairent le centre de la cathédrale.

 

Si aujourd’hui les cloches sont automatisées pour sonner, il a fallu auparavant pas moins de 40 sonneurs pour activer les 8 cloches principales et les 2 bourdons de Notre-Dame. Chacune porte un nom honorant des Saints catholiques.

notre-dame-de-paris-bourdon

 

Quand vous attendrez d’entrer dans la cathédrale sur le parvis si spacieux, dites-vous qu’au XIIIe siècle il était recouvert par des étales d’artisans et de commerçants.

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris sauvée de justesse de la destruction

 

Meurtrie par la Révolution française, il a été question de détruire tout bonnement la cathédrale de Notre-Dame de Paris au XIXe siècle. Le monument doit son salut à Victor Hugo ! En mettant en scène la cathédrale dans son roman éponyme en 1831, il sauva l’édifice de sa destruction.

Aux côtés de Jean-Baptiste-Antoine Lassus, Viollet-le-Duc s’empare du chantier et propose une restauration très personnelle de style gothique. La flèche qui s’érige dans le ciel de Paris est plus haute que celle du Moyen-Age. Elle est entourée de 12 apôtre en cuivre.

notre-dame-de-paris

Viollet-le-Duc a même commandé 2 statues à son effigie que vous pouvez découvrir sur la cathédrale : dans la « galerie des rois », il est le 8e en partant de la gauche. Pour se singulariser encore plus, il a aussi choisi de se faire représenter sur l’une des statues d’apôtre… en toute modestie, bien évidemment !

notre-dame-de-paris

 

Le sacre de Napoléon à Notre-Dame de Paris…

 

C’est le 2 décembre 1804 que Napoléon se fait sacrer empereur à Notre Dame de Paris. Pour vous donner une idée de l’événement, rendez-vous au Louvre pour admirer le tableau de David. Il y a immortalisé l’instant où Napoléon 1er est en train de couronner l’impératrice Joséphine.

 

Une forêt d’arbres pour construire la cathédrale Notre-Dame de Paris

 

Il aurait fallu près de 1 300 arbres pour réaliser l’ossature de sa charpente… chaque poutre provient d’un arbre !  Elle est la charpente d’origine du XIIIe siècle.

notre-dame-de-paris-charpente

 

Notre-Dame de Paris, écrin de la couronne d’épines du Christ ?

Les reliques de la couronne d’épines qu’aurait porté le Christ sont précieusement gardées à Notre-Dame. Si les recherches scientifiques ont pu effectivement dater les parties végétales de la couronne du 1er siècle de notre ère, rien ne dit qu’il s’agisse de celle du Christ. Toutefois le nombreux pèlerins et croyants se retrouvent à Notre-Dame le 1er vendredi de chaque mois (et chaque vendredi de Carême) pour l’admirer et prier devant la Couronne d’épines.

 

Après votre visite de Notre-Dame de Paris, vous pouvez poursuivre votre découverte historique de Paris en vous rendant dans la crypte archéologique. Elle se situe également sur le parvis de Notre-Dame.

 

Crédits photos : xsnowdog

Laissez un commentaire