philippines-rizieres-banaue

Où partir en avril ?

Classé dans : Découvertes | 0

Votre passeport est à jour ? Vous avez envie de dépaysement sous des températures printanières ? Découvrez nos suggestions de voyage pour savoir où partir en avril.

Où partir en avril ? Si de très belles journées printanières peuvent rendre les destinations du Sud ou du Grand Ouest de la France vraiment sympas, vous êtes tout de même soumis aux caprices météo. N’oubliez pas : « en avril, ne te découvre pas d’un fil » (j’ajouterais juste « en France »).

En dehors des grandes villes du sud de l’Europe, misez encore sur les autres continents pour une météo aux températures douces (voire chaudes) et peu de précipitations.

En avril, direction la Namibie !

namibie-desert
Profitez de la nature namibienne en avril, tout juste avant le rush des touristes ! La saison des pluies prenant fin en mars, les pistes devraient toutes être de nouveau praticables.

Si cette destination africaine est moins prisée que le Bostwana, l’Afrique du Sud ou le Kenya, elle offre cependant une variété de paysages spectaculaires. Les chutes d’Epopa, le désert rouge de Namib, les peintures rupestres de Twyfelfontein, le désert de sel et d’argile de Sossusvlei, le parc national d’Etosha… Préparez votre itinéraire bien à l’avance pour optimiser vos trajets et temps de découverte sur place.

Notre coup de coeur : l’étonnant Cap Crose qui abrite une nombreuse colonie d’otaries (avec une surprise olfactive au rendez-vous !) … quel contraste avec les éléphants, koudous et lions observés à Etosha !

En bonus : si vous avez la possibilité de passer au moins 15 jours en Namibie, misez sur une escapade d’une journée aux chutes Victoria, entre la Zambie et le Zimbabwe.

En avril, pourquoi pas un voyage au Maroc ? 

maroc-mont-toubkal
Les amateurs de randonnée apprécient la douceur du Maroc en avril, notamment dans le Haut-Atlas. Depuis Marrakech (où vous ne manquerez pas de passer quelques jours pour le souk et les jardins Majorelle, les remparts du XIIe siècle, par exemple), organisez un trek autour de la découverte du Massif du Toubkal. Il s’agit du plus haut sommet d’Afrique du Nord !

A votre programme : des journées de randonnées, la rencontre des Marocains dans les villages de montagne… et un panorama à couper le souffler au somment à 4 167 m ! Dans le même esprit, randonnez vers le sommet du Mont M’Goun.

Misez sur un trek avec un guide local et des muletiers pour apprécier la beauté des gorges et vallées marocaines.

En avril, le charme des rizières aux Philippines

Vous rêvez d’îles paradisiaques ? Les Philippines en comptent pas moins de 7 000… vertigineux, non ? En avril, c’est la fin de la saison sèche, et les températures n’ont pas encore considérablement grimpé.

philippines-rizieres-banaue
Après une journée d’adaptation (décalage horaire oblige) dans la fourmillante et coloniale Manille, prenez la direction du Nord de l’île dans la région de Luzon. Traversant des paysages de forêt tropicale ponctués de petits villages ruraux, vous allez découvrir les plus grandes et impressionnantes rizières du monde : les rizières de Banaue. Comptez plusieurs jours de randonnées, de rencontres dans les villages montagnards, à la découverte des traditions ancestrales préservées dans ce coin d’Asie.

Prolongez votre circuit vers Sagada pour visiter les grottes de Lumiang et de Sumaguing. Bon à savoir : certains passages sont étroits et glissants, mais votre guide (obligatoire) saura vous menez dans ce dédale sous-terrain. La visite se fait pieds nus car vous traverserez des passages les pieds dans l’eau !

Pour une découverte sous le signe de l’Histoire, rendez-vous à Vigan, ville colonisée par les Espagnols au XVIe siècle. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle a su conserver son architecture coloniale de façon remarquable, comme vous aurez l’occasion de l’admirer dans la Calle Crisologo.

Et vous quelle destination avez-vous choisie pour un voyage en avril ?

Crédits Photo : Une: Jill Encarnacion  Banaue : Jacques Baulieu  Toubkal : Johannes Amersdorfer

Laissez un commentaire