Mémorial historial champ de bataille Hartmannswillerkopf

Visite du musée franco-allemand de la Grande Guerre au Hartmannswillerkopf

Classé dans : Découvertes | 0

En Alsace, l’historial franco-allemand sur la Grande Guerre a vu le jour fin 2017. La scénographie moderne du musée du Hartmannswillerkopf éclaire sur la Première Guerre mondiale. Symbole de la réconciliation et de la paix durable, ce musée consacré à 14/18 sera un temps fort de votre découverte de l’Alsace.

Le tourisme de mémoire se développe en France, et les cérémonies du Centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale vont certainement susciter l’intérêt de nombreuses personnes. Lors de votre séjour en Alsace, consacrez une journée au site du Hartmannswillerkopf qui propose un mémorial, un historial (musée) et une visite guidée du champ de bataille.

 

Trois temps forts au Hartmannswillerkopf : le mémorial, l’historial et le champ de bataille

 

En arrivant sur le site alsacien du Hartmannswillerkopf (surnommé HWK et rebaptisé Vieil Armand après la Première Guerre Mondiale), vous allez être saisi par l’imposant « Autel de la patrie » trônant sur les hauteurs de l’éperon rocheux, et veillant sur les centaines de soldats enterrées à ses pieds.

Hartmannswillerskopf-memorial

La dorure du monument contraste avec la sobriété des croix. Il est toujours émouvant de se rendre sur un lieu de mémoire et de recueillement de l’Histoire de France. Ici, vous allez retrouver un arrière-grand-père, ou comme nous, découvrir le nom d’inconnus français qui ont donné leur vie pour la France.

Hartmannswillerkopf-champ-bataille

 

Débutez votre découverte dans le mémorial « Hartmannswillerkopf 14-18 » qui est le 4e des monuments nationaux de la Grande Guerre avec Douaumont dans la Meuse, Dormans dans la Marne et Notre-Dame-de-Lorette en Artois. Pour cela, vous allez emprunter une tranchée réalisée en souvenir des lieux de bataille environnants. Dans la crypte, ce sont les ossements de 12 000 soldats inconnus qui sont conservés. Ce lieu de recueillement a été érigé en 1932.

L’entrée est libre (selon les horaires d’ouverture).

Hartmannswillerkopf-champ-bataille
Hartmannswillerkopf
Hartmannswillerkopf

Avant de vous rendre à l’historial, prenez le temps de vous recueillir ou de penser à cette période de l’Histoire en allant dans le cimetière en contrebas : passez d’allée en allée, de croix en croix, de nom en nom. Vous avez sous les yeux 1 264 tombes de soldats.

 

Hartmannswillerkopf-cimetiere

Puis visitez l’historial pour avoir un éclairage franco-allemand sur la Première Guerre mondiale qui a meurtri l’Humanité dans sa globalité. En centrant le propos sur les événements du Hartmannswillerkopf, le récit est incarné et l’histoire vivante.

Bon à savoir : durant la période estivale, une visite commentée inclut une marche dans les champs de bataille du front des Vosges. Ici, 30 000 hommes – Français et Allemands – ont perdu la vie. Les guides bénévoles et intarissables sur la Grande Guerre comme sur ce champ de bataille alsacien, vous mène des tranchées à la grande croix en vous racontant la vie des soldats français comme allemands. Vous serez surpris par le nombre de vestiges encore en place… ou abandonnées (la quantité de ferraille sur place est impressionnante).

 

Hartmannswillerkopf-champ-bataille

Au Hartmannswillerkopf, un historial moderne, lieu de mémoire de 14-18 en Alsace

 

L’objectif de ce musée est de décrire la guerre, mais aussi de la faire comprendre. En la replaçant dans son ensemble mais aussi en zoomant sur le territoire alsacien du Hartmannswillerkopf, la visite apporte un point de vue globale tout en présentant le quotidien des soldats dans cette guerre de montagne en Alsace. Le film racontant les combats montre la dureté des affrontements.

 

Hartmannswillerkopf

Et l’Alsace n’est pas une région comme une autre : pour les Allemands, il s’agit de défendre le territoire national en Alsace. Pour les Français, le front des Vosges est le symbole des « provinces perdues » en 1871.

Hartmannswillerkopf
Hartmannswillerkopf
Hartmannswillerkopf
Hartmannswillerkopf

La visite ne s’arrête pas avec la fin de la Grande Guerre. Le propos se prolonge évoquant les fouilles et les recherches pour témoigner de la Première Guerre Mondiale. Fait marquant, le musée du Hartmannswillerkopf est le 1er monument réalisé conjointement par l’Allemagne et la France sur la Première Guerre Mondiale, valorisant le temps de la réconciliation et de la paix durable.

La scénographie est remarquable, avec deux vidéos, des bornes interactives, de nombreuses photos et documents écrits, des pièces originales et des reconstitutions. Les informations sont en français, en allemand, et en anglais. Ce lieu de mémoire, non partisan, est à visiter pour perpétuer la mémoire des Anciens.

 

Hartmannswillerkopf

A noter : l’exposition temporaire 2018 met en avant des photos en 3D des batailles de la Première guerre mondiale. Pour les apprécier, il faut avoir des lunettes en 3D (1 euro en supplément du ticket d’entrée).

Hartmannswillerkopf

 

Informations pratiques – Historial du Hartmannswillerkopf

D431, Col du Silberloch
Lieu dit Hartmannswillerkopf
Vieil Armand
68700 Wattwiller (Haut-Rhin / Massif des Vosges)
http://www.memorial-hwk.eu/
Ouvert tous les jours du 30 mars au 13 novembre 2018
Du lundi au samedi de 9 h 30 à 17 h 30, les dimanches et jours fériés de 9 h 30 à 18 h.
Tarifs 2018 : 5 euros / Adulte et / enfant de + de 10 ans, gratuité pour les – de 10 ans.

Crédit Photos : © One Two Trips

Pour aller plus loin : Visite guidée du champ de bataille du Hartmannswillerkopf

Sur le champ de bataille du Hartmannswillerkopf

Laissez un commentaire