camping-car dans l'Ouest américain - arches national park

Expérimentez le camping-car dans l’Ouest américain !

Classé dans : Témoignages | 0

Journaliste voyage et camping-cariste, Stéphane Messer, partage avec vous son expérience de voyage en camping-car dans l’Ouest américain. Voici ses conseils pratiques pour vous aider à préparer votre roadtrip « made in USA » !

Avec ses nombreux parcs nationaux, si différents mais aux paysages toujours époustouflants, ses grands espaces sauvages et préservés, l’Ouest américain reste une destination de rêve. Et pour un séjour découverte en famille, « l’option » camping-car est une bonne idée. En combinant moyen de locomotion et solution d’hébergement, en offrant la possibilité de bivouaquer dans des endroits sublimes, le motorhome donne une touche vraiment singulière au voyage. De plus, les enfants et petits-enfants adoreront. Et conduire un camping-car « made in USA » est à la portée de toutes et tous.

camping-car dans l'Ouest américain - Monument Valley
camping-car dans l'Ouest américain - arches national park

 

Voyage organisé ou « préparation maison » pour un roadtrip dans l’Ouest américain en camping-car ?

 

Vous avez des « soucis » avec l’anglais (pardon, avec l’américain !) à l’oral ou à l’écrit ? Vous ne vous sentez pas l’étoffe d’un organisateur ? Si vous avez le budget en conséquence, sachez qu’il existe des agences de voyages (Thellier Voyages, Orcada, Cap latitude, etc.) spécialisées dans les circuits organisés en camping-car. Et l’Ouest américain figure dans leurs catalogues. Vol, location de camping-car, hébergements en camping, road-trips, visites, soirées…tout est compris dans les formules bien rodées.

Dans le cadre du circuit organisé, vous devez vous retrouver au camping ou bivouac vers 18 h/19 h pour le briefing/apéro. C’est l’occasion d’échanger sur la journée, d’évoquer l’étape du lendemain, des lieux à voir. C’est aussi à ce moment que vous recevez le le roadbook très précis de la journée à venir. C’est avec Thellier Voyages que Stéphane a fait son dernier roadtrip aux USA. Son circuit partait de San Francisco pour se terminer à Salt Lake City, en passant par beaucoup de parcs (Yosemite, la Vallée de la Mort, Grand Canyon, Monument Valley, Arches, Yellowstone), et par Las Vegas. La découverte des parcs nationaux, différents et tous superbes, sont des moments forts du voyage. Ce sont aussi des lieux très touristiques (les américains en raffolent) mais très contrôlés / surveillés par les rangers. Le camping sauvage y est partout interdit.

camping-car dans l'Ouest américain grand canyon

Si votre budget est plus serré, et si l’idée de voyager en groupe ne vous convient pas, Il est bien sûr envisageable de tout organiser à partir de la France et de réserver son motorhome ou son camping-car à partir de la France

 

Conduire un camping-car, c’est simple ?

 

Ne vous laissez pas impressionner par la longueur et la hauteur des motorhomes. Routes, stationnements et campings sont adaptés aux grands gabarits des véhicules aux Etats-Unis. Les américains sont friands de ce type de véhicules qu’on retrouve en nombre dans les RV Parks, campings dédiés aux camping-cars.

camping-car dans l'Ouest américain - arches national park
camping-car dans l'Ouest américain arches national park

Quel permis pour conduire un motorhome ? Votre permis voiture suffit pour sillonner les routes. Thellier Voyages fait, par exemple, confiance à la société El Monte qui met à disposition des motorhomes Thor à capucine de 7,30 m à 7,60 m, animés par des moteurs Ford V10 de 6,8 l de cylindrée et roulant à l’essence. Pour une location, comptez à partir de 2 000 $ la semaine en haute-saison.

 

Quel budget pour un voyage dans l’Ouest américain ?

 

Le coût de la vie est sensiblement le même qu’en France. C’est le cas des grandes-surfaces (Wall-Mart, Safeway, etc.), des restaurants ou cafés.

En revanche, le prix du carburant est moins élevé. Compter entre 2,70 et 3,50 $ le gallon (3,8 l) de singular 85 ou 87. Dans le même temps, la consommation (20/30 litres / 100 km) des motorhomes de location est en rapport avec leur cylindrée, leur longueur et leur poids. Il faut donc prévoir un budget carburant conséquent.

Quel est l’état des routes dans l’Ouest américain ?

 

Elles sont loin d’être toutes en bon état. Les parkings ou aires de stationnement sont assez rares. Les limitations de vitesse sont clairement indiquées. Dans certains Etats, il est obligatoire d’allumer ses feux de croisements en roulant. Même s’il peut être tentant de rouler vite, surtout sur les superbes routes dégagées du pays, veillez à respecter les limitations de vitesse. Elles sont indiquées en miles par heure (un mile équivaut à 1,6 km) sur des panneaux blancs. La vitesse maximale sur les grands axes routiers est généralement de 65 miles par heure (environ 100 km/h), mais cette limite peut varier. En ville, la vitesse est généralement limitée à 30 miles par heure (environ 50 km/h).

 

Quels lieux de bivouacs avec votre camping-car ?

Stéphane a eu l’occasion de tester différents types de « nuitées ». Il a bien sûr fait étape dans des campings traditionnels, à l’image de ceux de la chaine Koa, avec pour chaque emplacement, électricité, eau propre et système individuel de vidange des eaux grises et noires. Comptez entre 40 et 80 dollars pour une nuit (2 personnes).

Bon à savoir : au Mather Campground de Grand Canyon, il n’y a pas de services spécifiques aux campings-cars (pas de branchement électrique, pas de vidanges). L’étape est cependant très agréable, l’environnement étant très qualitatif. Et la navette gratuite permettant d’accéder aux différents points de vue est à deux pas.

camping-car dans l'Ouest américain grand canyon

Autre expérience avec, par exemple, le bivouac en pleine nature à Warren Bridge (Pinedale). Le lieu est exceptionnel. Moment inoubliable au bord d’une rivière, dans un paysage de landes avec des sommets enneigés en toile de fond…Un petit paradis !  Attention, le stationnement n’est pas libre : il est payant et nécessite une réservation.

Quels sont les moments forts à vivre dans l’Ouest américain en motorhome ?

Les bivouacs et réveils au coeur des parcs (comme le parc de la Vallée de la Mort ou Monument Valley) sont des moments inoubliables qu’on apprécie vraiment en camping-car. Et puis, avec un motorhome, on s’arrête quand on veut pour une collation, un repas, un café, voire une petite sieste…..c’est idéal pour profiter pleinement des lieux magiques !

Merci à Stéphane Messer pour cet article sur l’Ouest américain dont il est fan !

Crédits Photos : © Stéphane Messer.

Laissez un commentaire