Voyage en Italie : séjour - Sud-Tyrol

Séjour dans le Sud-Tyrol, terre de contrastes

Classé dans : Témoignages | 0

Qu’attendez-vous pour aller randonner dans les Dolomites ou pour visiter l’un des 800 châteaux et forts du Sud-Tyrol ? Direction l’Italie pour un séjour inoubliable dans le Sud Tyrol.

Marco Pappalardo, Directeur Général IDM Südtirol, nous éclaire sur les atouts touristiques du Sud-Tyrol et des Dolomites en Italie.

Quels sont les atouts touristiques du Sud-Tyrol ?

Province la plus septentrionale d’Italie, le Sud-Tyrol reste une région touristique quasi méconnue en France qui surprend par ses contrastes dus aux trois cultures et langues officielles, allemand italien et ladin (une langue rhéto-romane très rare) qui incarnent la symbiose entre le charme alpin et l’art de vivre méditerranéen.

Cette symbiose se reflète également dans les paysages – on y trouve des cyprès et palmiers sur fond de sommets enneigés, dans la cuisine où se côtoient plats traditionnels et saveurs méditerranéennes, et chez les habitants du Sud-Tyrol, caractérisés par une précision allemande et influencés par le savoir-vivre italien.

Quels sont les profils des voyageurs qui découvrent chaque année le Sud-Tyrol ?

En ce qui concerne le marché français, nous nous adressons pour l’instant à une cible qui est à la recherche d’une expérience unique où le plaisir, le relax et l’émotion sont au centre. Il s’agit d’une cible plutôt jeune et aisé qui aime l’aventure (liée au sport) mais aussi le slow-life, voire le slow-luxe, grâce à nos établissements raffinés qui offrent une vraie expérience de tous les sens en alliant confort, détente et plaisirs culinaires. 

Quels sont vos axes de développement pour l’année à venir ?

.
.

La France est non seulement un nouveau marché pour nous, mais aussi un marché de niche, compliqué car extrêmement compétitif. Nous nous sommes donc posé des objectifs à long terme.

Nous souhaitons avant tout faire connaître la région et la positionner comme une destination extrêmement qualitative en soulignant ses atouts :

  • les sublimes paysages au charme alpin et flair méditerranéen ;
  • notre richesse et diversité culturelle ;
  • la renommée de notre gastronomie et de nos vins ;
  • la qualité de nos établissements et l’accueil chaleureux.

Les Dolomites sont inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco. Qu’aimez-vous dans ce paysage du Sud-Tyrol ?

Le Corbusier décrivait les Dolomites comme « la plus belle œuvre architecturale du monde », ce sont des montagnes uniques qui constituent un décor tout à fait fascinant. Leurs sommets sont imposants, leur verticalité souligne les paysages doux des pentes de vignobles et des alpages environnants. De plus, les massifs se prêtent en été comme en hiver à tout genre d’activités comme le ski, l’escalade, mais aussi la randonnée, le vélo et l’équitation.

sud-tyrol-1

Pouvez-vous nous présenter les activités d’hiver dans le Sud-Tyrol ?

Le Sud-Tyrol est un véritable paradis pour les amateurs de sports d’hiver grâce à son offre richissime et ses équipement modernes (télécabines et funiculaires à la pointe de l’innovation, des systèmes d’enneigement sophistiqués).

Voyage en Italie : séjour - Sud-TyrolSki et snowboard : Le Sud-Tyrol compte quelque 30 stations de ski pour tous les niveaux. Le domaine Dolomiti Superski, par exemple, offre les meilleures conditions avec un seul forfait qui permet d’accéder aux 1 200 km de pistes. Le grand circuit Sellaronda offre de superbes pistes sur quatre cols des Dolomites pour faire le tour du massif, praticable aussi en ski de randonnée. Les snowboardeurs trouveront leur compte au Seiser Alm Snowpark qui a été officiellement élu meilleur snowpark italien. Sur le glacier du Val Senales/Schnalstal, la saison dure quasiment toute l’année grâce à un enneigement dès les premiers fraîcheurs d’automne.

Ski de fond : Avec 1 800 km de pistes le Sud-Tyrol est l’Eldorado du ski de fond : boucles faciles pour toute la famille, itinéraires de haute montagne ou pistes éclairées… rien ne manque. La vallée Antholzertal est, quant à elle, le haut-lieu du biathlon où a lieu la Coupe du Monde, tous les ans.

Randonnées et luge : La région offre des sentiers parfaitement balisés pour des randonnées d’hiver ainsi que plus de 100 km de pistes de luge. Les nuits de pleine lune, il est possible de dévaler des pistes éclairées. En ce qui concerne la randonnée en raquettes les vallées idylliques, les hauts-plateaux et les sommets facilement accessibles forment un cadre idéal. De plus, le soleil est presque toujours au rendez-vous.

En plus, s’agissant de lieux qui sont habités toute l’année, il y a une vraie vie culturelle et nocturne à découvrir dans les villes et bourgs qui se situent en toute proximité des domaines de ski. Une journée de sport trouvera sa prolongation dans les centres historiques animés avec ses nombreux restaurants, bar à vin ou boîtes de nuit. De plus, après avoir dévalé les pistes, la détente est garantie dans un de nombreux spa luxueux ou dans les thermes de Merano où on profite de soins aux produits typiques comme le foin ou le pin alpin. En décembre, pour terminer la soirée en beauté, rien ne vaut un vin chaud sur le marché de noël qui met à l’honneur l’artisanat local.

Et pour les amateurs de « vieilles pierres », où les invitez-vous à se rendre dans le Sud Tyrol?

.sud-tyrol-5Les amateurs d’histoire et de culture pourront découvrir les centres historiques des plus importantes villes de la région: Bolzano, Merano et Bressanone, en flânant sous les arcades, en découvrant les nombreuses piazzas de ces bourgs médiévaux.

Bressanone était longtemps un important centre du Tyrol grâce à son statut de ville épiscopale. Glorenza, la plus petite ville du Sud-Tyrol, est encore entièrement entourée par ses murs datant du Moyen-Age, tandis que le bourg d’Egna invite à la découverte des fresques dans les cours intérieures de ses ‘palazzi’.  Par ailleurs, dans la petite église San Procolo près de Naturno, se trouve le plus ancien cycle de fresques du territoire germanophone.

Voyage en Italie : séjour - Sud-TyrolLe Sud-Tyrol compte 800 châteaux et forts car la région était un nœud stratégique entre le Nord et le Sud depuis la préhistoire. Les légions romaines, les cohortes barbares, ainsi que les troupes napoléoniennes et autrichiennes y ont laissé des traces de leurs combats.

Mais la région surprend aussi par l’architecture résolument moderne de ses musées, comme le Museion, le musée d’art moderne et contemporain à Bolzano ou encore le Messner Mountain Museum, dédié aux exploits de Reinhold Messner, conçu par la célèbre architecte anglo-irakienne Zaha Hadid. Dans le musée archéologique de Bolzano, on peut admirer Ötzi, l’homme des glaces, une momie âgée de 5300 ans découverte sur le glacier du Val Senales/Schnalstal.

Enfin faire des découvertes culinaires fait partie intégrante d’un voyage réussi. Que nous conseillez-vous de goûter durant notre séjour ?

La cuisine du Sud-Tyrol est un savant mélange entre authenticité rurale et un piquant tout méditerranéen. C’est grâce à ce mélange, mais aussi à la préparation raffinée des produits provenant quasi exclusivement d’une agriculture biologique que la région peut vanter 22 étoiles Michelin ainsi que de nombreuses toques Gault-Millau !

En ce qui concerne les plats typiques, il faut absolument goûter les Knödel et le Strudel aux pommes. Le lard fumé, appelé Speck, est un des produits les plus connus et exportés, il est servi avec du pain typique, le Schüttelbrot, et accompagné par un verre de Schiava/Vernatsch, un des cépages autochtones du Sud-Tyrol. Par ailleurs, nos vins comptent parmi les plus prisés en Italie et sont régulièrement récompensés par des sommeliers internationaux. La plus ancienne route du vin de l’Italie se trouve dans le Sud-Tyrol.

Les commentaires sont fermés.